La technologie offre des possibilités d'emploi aux personnes moins qualifiées

Fibres optiques, compteurs intelligents, Internet : la technologie offre beaucoup de défis au fil du temps. Vous ne devez pas obligatoirement être hyper qualifié pour y faire face. Voilà ce qu’a prouvé l’entreprise anversoise Janssens Field Services (JFS). Une grande partie de ses 700 employés n’ont pas diplôme d'études secondaires.

9 août 2017

Partager

"Les possibilités sont là, mais vous devez oser sortir de votre zone de confort" (Geert Van Baelen, directeur des opérations dans les services internes de Janssens Field Services).

JFS, leader du marché Benelux dans l'installation d'équipements de télécommunications chez les particuliers, est actuellement à la recherche de 250 nouveaux employés en Belgique pour anticiper le déploiement des câbles à fibres optiques et des compteurs intelligents. La société ne recherche pas de profils spécifiques mais bien des employés motivés, et ce peu importe leur sexe, leur niveau d'éducation, leur background ou leur culture. Dans son centre interne, la JFS Academy, l'entreprise se charge des formations afin que tout le monde soit en phase avec les derniers développements technologiques.

Oser

Des connaissances de base et une bonne attitude sont plus importantes qu’un diplôme. "Les opportunités professionnelles sont présentes et, avec les technologies actuelles, les travailleurs moins qualifiés sont également concernés. Le tout est d’oser sortir de votre zone de confort. Ce n’est pas parce que vous n’avez jamais fait quelque chose que vous ne savez pas le faire. Au début, l'apprentissage de quelque chose de nouveau est toujours difficile. Peut-être que vous ne travaillerez pas parfaitement du premier coup mais, si on vous donne la chance d’apprendre quelque chose de nouveau, vous devez la saisir et oser aller de l’avant. Chez JFS, les possibilités sont là et on prend le temps de vous former et de vous apprendre les bases nécessaires à votre épanouissement professionnel", explique Geert Van Baelen qui est désormais directeur opérationnel des services internes. En 2006, il a fait ses début dans l'entreprise en tant que technicien de télécommunications.

"J’ai moi aussi connu des hauts et des bas dans ma carrière. Quand j'ai commencé ma formation de technicien, tout se passait principalement chez les clients, à savoir les entreprises de télécommunications. Nous étions alors aux balbutiements de la télévision numérique et, en recherchant de nouveaux employés, nous avons remarqué que la plupart s’y connaissaient en téléphonie. D’autre part, nous avions besoin de personnes ayant des connaissances informatiques et des compétences dans le domaine de l'électricité. Il n’était pas évident de trouver de tels profils et j'ai donc commencé à donner des formations pour que des gens puissent commencer à travailler en tant qu’installateurs. La JFS Academy a finalement vu le jour. Nous dispensons désormais l’ensemble des formations pour l'installation et la réparation dans le domaine des télécommunications et des secteurs connexes."

De cette façon, cela donne aux gens sans diplôme d'études secondaires la possibilité de se spécialiser et de se développer. Les nouvelles offres d’emploi sont d'abord publiées en interne afin que les employés puissent construire leurs carrières.

Indépendant

JFS offre aussi des possibilités de se développer en tant qu'indépendant. Outre son propre personnel, le groupe emploie quelque 200 travailleurs indépendants parmi ses 700 employés. Les sous-traitants peuvent profiter de l'organisation commerciale et administrative de JFS.

C’est ainsi qu’Haroun Cilesun lança en 2013 sa propre entreprise 'All-in Sector' basée à Borsbeek. "Avant JFS, je travaillais dans le secteur des télécommunications mais je n’étais pas heureux dans mon travail. À l'école secondaire, j'avais étudié l'électricité et j'avais des connaissances en informatique. Grâce à un ami qui travaillait déjà chez JFS, j'ai entendu qu’ils étaient à la recherche de ces compétences. J’ai donc eu la chance de pouvoir y travailler. Les formations sont très bien organisés et nous sommes très bien coachés", affirme-t-il.

Ses expériences chez JFS l’ont poussé à franchir le pas en lançant sa propre entreprise. "Depuis lors, je travaille avec une vingtaine d'employés. JFS me soutient beaucoup, notamment au niveau du coaching et de l’administration.

Si vous avez un problème avec quelque chose, vous pouvez toujours compter sur eux. Je suis indépendant, mais je fais toujours partie de l'équipe JFS, ce qui me convient très bien. Cela offre une certaine sécurité et permet de dormir l’esprit tranquille."

(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.