L’avenir d’Apple repose sur ces hommes

Steve Jobs, « le gourou », était omniprésent et décidait des moindres détails. Qui sont les hommes appelés à incarner, dans les prochaines années, l’empire qu’il a créé ?

Tim Cook, CEO

L’avenir de la firme est désormais entre ses mains. Chez Apple depuis 12 ans et directeur par Intérim à deux reprises, il a la lourde tâche de faire prospérer l’héritage de Steve Jobs. « Apple ne va pas changer », écrivait-il à ses employés lors de son entrée en fonction en août 2011. Et malgré certaines réserves et critiques à cette période, Tim Cook présente un premier bilan positif avec notamment le succès de l’iPhone 4S. Un produit toutefois initié sous Steve Jobs. Réputé bon gestionnaire, Tim Cook sera-t-il à la hauteur de son prédécesseur pour le reste ?

Jonathan Ive, responsable du design

Projeté à la tête du design d’Apple en 1999 à seulement 29 ans, ce britannique est responsable de la conception de l’iMac, de l’iPod, de l’iPhone et de l’iPad. Il a déjà prouvé par le passé qu’il est à même de trouver les bonnes orientations pour toucher un public toujours plus large. Considéré comme un « partenaire spirituel » par Steve Jobs, il se murmure que ce dernier lui a légué plus de pouvoir et d’autonomie qu’à quiconque. Ive serait-il celui qui incarne le mieux l’esprit Apple ?

Scott Forstall, responsable d’iOS

C’est lui qui a présenté Siri, le nouveau système de reconnaissance vocale pour iPhone. Il est responsable du système d’exploitation du smartphone. Récemment décrit comme un « mini-Steve » dans un article de Business Week, Scott Forstall séduit par ses inventions, sa compétence technique et son sens du détail. Mais son management à la dure ne convainc pas tout le monde et lui a déjà attiré quelques inimitiés.

Phil Schiller, responsable marketing

Apple a construit sa réputation grâce à des coups marketing particulièrement inspirés. C’est aujourd’hui Phil Schiller qui va avoir la charge de poursuivre une stratégie unique et innovante initiée par Steve Jobs. Selon certaines sources, il pourrait prochainement devenir le visage d’Apple dans les médias. A-t-il les épaules pour en tenir les rênes ?

Eddy Cue, Senior Vice President Internet Software Services

Il a gravi tous les échelons depuis son entrée comme simple employé au service assistance, voici 22 ans. Promu au rang de Vice-Président en septembre, c’est lui qui chapeaute les applications Internet du groupe telles qu’iTunes, Appstore, iAd ou iCloud. A 47 ans, où s’arrêtera la progression de ce fidèle à la pomme ?

Arthur Levinson, président du conseil d’administration

Président de Genentech (un groupe d’ingénierie en biotechnologies) et membre du CA d’Apple depuis 2000, il en est devenu le président à la mort de Steve Jobs en octobre dernier. Ce gestionnaire, membre de plusieurs conseils d’administration aux Etats-Unis a aujourd’hui un pouvoir décisif. Mais à 61 ans et sans réelle expérience du terrain, incarne-t-il vraiment le futur d’Apple ?

Plus d'info Patrons

25/11/2011