Comment gérer sa colère après un licenciement ?

Comment gérer sa colère après un licenciement ?

Difficile de ne pas sentir colère et frustration après un licenciement. Surtout quand les opportunités de travail restent ténues. Voici quelques conseils pratiques pour dépasser votre indignation et mettre toute votre énergie dans un projet positif

Dans le contexte actuel, de nombreux travailleurs font face à du ressentiment et de l’amertume. Mais, demeurer dans la colère — aussi justifiée soit-elle — n’est bénéfique à personne ! Cela rend, à force, plutôt malheureux, et donne à l’avenir des contours plus sombres qu’ils ne peuvent être en réalité.

Il ne s’agit pas ici de positiver à tout prix, mais simplement de trouver un équilibre qui permette d’aller de l’avant.

  1. Mettez-vous en colère
    Ne voyez pas là de contradiction : pour dépasser la colère, le mieux c’est encore de pouvoir l’exprimer. Cela ne sert à rien de dire que tout va bien quand on vit une passe difficile et conserver ses émotions, à l’intérieur, finit par miner. Créez un espace où votre amertume peut sortir de manière claire et précise avec des personnes de confiance parmi vos proches. Vous pouvez également tenir un journal qui vous permet de traduire en mots ce qui vous ronge.

  2. Bougez
    Faire de l’exercice reste un outil parfaitement naturel pour faire baisser le stress. Non, seulement le sport permet de relâcher la pression quand celle-ci est à son maximum, mais grâce à une pratique régulière, il permet de retrouver de l’énergie et de se sentir mieux.

  3. Méditez
    À force de voir le mal partout, vous vous épuisez. Plusieurs études démontrent combien la pratique régulière de la méditation peut réduire le niveau de stress, d’angoisse et de déprime. Si vous n’y connaissez rien dans le domaine, utilisez internet ou empruntez un guide de méditation à la bibliothèque.

  4. Riez
    C’est pas une blague ! Ceci est un conseil très sérieux : filez droit à votre vidéostore pour louer une dizaine de comédies du meilleur cru. Vous verrez, l’effet est instantané : non seulement vous rirez, mais en plus, avec un peu d’attention pour pourrez insuffler de l’humour dans votre vie quotidienne. C’est très simple et ça fait beaucoup de bien.

  5. Demandez de l’aide
    Inutile de jouer les gros bras pour traverser cette épreuve en solo : trouvez deux ou trois personnes qui peuvent entendre vos difficultés et être de bon conseil pour aller de l’avant, prendre un peu de distance par rapport aux événements et surtout, passer de chouettes moments ensemble ! Par ailleurs, aidez les autres, par exemple en faisant du bénévolat permet souvent de remettre sa propre détresse en perspective...

  

Source : US News Money   

(fr)  

Plus d'info Licenciement

30/01/2011