40 pour cent des candidats mentent à propos de leur salaire

Les candidats mentent de moins en moins sur leur salaire lors de l’entretien d’embauche. Et si l’on ment c’est pour déclarer gagner 100 à 500 euros de plus qu’en réalité. Cela ressort d’une étude de NationaleVacaturebank.nl auprès de 1000 répondants

40% des candidats mentent sur leur salaire. Comparé à il y a quatre ans, c’est une amélioration. Selon Mark Borgman de NationaleVacaturebank.nl, c’est la fragilité du marché de l’emploi qui décourage au mensonge.

Satisfait ou non ?

Le salaire a toujours été un point sensible depuis de nombreuses années. Encore maintenant, tout le monde n’est pas satisfait de ses revenus. 50% des travailleurs se disent mécontents de la répartition des salaires dans l’entreprise et se plaignent des hauts salaires de certains collègues. Un gros écart avec les 16% des travailleurs qui trouvent que leurs collègues ne gagnent pas assez et avec la petite minorité (10%) qui adhèrent à la distribution des salaires.

Pourquoi les travailleurs changent de job ?

A la base du départ des travailleurs, il y a plusieurs raisons. Les deux plus importantes sont :
- un salaire supérieur
- 10% de meilleures conditions de travail, dites secondaires. Il s’agit du package de rémunérations que vous négociez auprès de votre employeur au delà de votre salaire, comme par exemple un vélo, un véhicule, ou un 13ème mois.

Qu’est-ce que les travailleurs exigent de leur nouveau job ?

Qu’un salaire supérieur figure parmi les attentes des travailleurs n’est pas anormal après avoir lu ce qui précède. Mais qu’est-ce qu’ils exigent de leur job ? Pour être heureux au travail, les collègues sont un facteur déterminant. Sans oublier qu’un trajet plus court est aussi de nature à attirer des travailleurs potentiels.

Sources : managersonline.nl
(mw/sc)

20/02/2012

  • 20 février 2012