11 précieux conseils pour un CV percutant !

Un CV, cela se soigne un peu comme une voiture. En effet, un entretien régulier est toujours utile. Comment procéder ? Nous avons posé la question à quelques chasseurs de tête. Voici leurs précieux conseils qui vous sont spécialement destinés.

3 décembre 2014

Partager

Consulter régulièrement son CV et le rafraîchir peut faire une réelle différence en termes d’opportunités de carrière. Si vous postulez depuis un certain temps, vous serez tenté de le laisser tel quel et de n'y apporter aucune modification. Selon vous, tout s'y trouve et vous y avez déjà consacré beaucoup de temps. En effet, vous pensez qu'il n'y a pas meilleur CV que le vôtre.


Malheureusement, sachez qu'un CV doit être en permanence mis à jour et régulièrement adapté pour rester en accord avec son temps.

11 conseils de professionnels en la matière !

1. Trois pages, non, ce n’est pas trop long

Quelle est la longueur idéale d'un CV ? "Un CV ne doit pas forcément tenir sur une page", prétend Ramon de Meijer, employé chez 'De Recruiter'. "Pour les personnes comptant de nombreux projets à leur actif, cela peut être plus long. Trois ou quatre pages ne me dérangent pas. Personnellement, je trouve cela agréable à lire."


Pour Steven Houben, Directeur du bureau de recrutement et de sélection Michael Page, cela peut être plus court : "2 à 3 pages, c’est idéal. Cela offre assez d’espace pour approfondir certains points, mais c’est trop peu pour s’encombrer de détails inutiles." Nicole van Thoor adapterait quant à elle la longueur du CV à l’expérience du candidat, à savoir une page A4 pour dix années d’expérience.

2. Eliminer les informations inutiles

Vous avez du mal à être bref et concis ? "Les employeurs recherchent des preuves de votre aptitude à résoudre des problèmes, alors tâchez d'éliminer tout ce qui n’est pas utile à la fonction pour laquelle vous postulez", répond Jacco Valkenburg, conseiller et recruteur spécialisé en intérim chez 'Recruit2'.


"Soyez attentif à ceci : l’information doit apporter de la valeur. Dire que vous aviez des 'responsabilités commerciales' en tant qu’account manager va de soi, c’est inhérent à la fonction. Autant ne pas le mentionner. Par contre, vous pouvez préciser quels types de clients vous aviez à votre charge", poursuit Steven Houben (Michael Page).


"Cela vaut pour la plupart des fonctions pour lesquelles j’agis en tant qu’intermédiaire, il faut pouvoir dissocier l’essentiel de l’accessoire", déclare Ramon de Meijer (De Recruiter). "Si vous avez mené beaucoup de projets et que vous souhaitez tous les mentionner, traitez-les dans une annexe."


Jacco Valkenburg : "Vos noms et prénoms, date de naissance, enfants ou état civil ne sont pas spécialement relevants lors d'une candidature. Même votre adresse ne doit pas nécessairement être mentionnée. Celle-ci vous sera seulement utile lorsque vous devrez signer votre contrat."

3. Un CV ‘scannable’

Si le recruteur peut facilement scanner votre CV, il peut vite conclure si vous répondez à toutes les exigences liées au poste vacant. Celles-ci doivent se retrouver facilement dans votre CV. Houben : "La formation et les expériences sont les données les plus importantes à évaluer pour savoir si vous correspondez au profil requis. En ce qui me concerne, je parviens très rapidement à juger de la qualité d'un CV par un scan rapide."


Valkenburg : "Je travaille avec des critères de sélection tout droit ressortis du briefing de mon donneur d’ordre. En général, il y a 5 exigences principales, et je veux pouvoir les capter en un coup d’œil." De Meijer : "À chaque fonction sont liés des critères de poids. Si j’ai beaucoup de réponses à l’offre d’emploi, je vais d’abord les scanner pour un premier tri."


Van Thoor procède autrement : "Il y a des éléments sur lesquels on peut directement rejeter une candidature. C’est tentant, surtout si les réponses sont abondantes. Cette méthode de sélection ne donne aucune chance à l’individu qui se cache derrière le CV. C’est pourquoi nous nous attachons à trouver des repères, comme des employeurs utiles, un contenu de fonction ou encore des études. Ensuite je regarde quelles sont les passions ou les engagements auxquels le candidat accorde une importance particulière. Je vérifie également si cela transparaît dans le travail, les études ou les motivations mentionnées."

4. Un CV orienté résultats

Les détails sont très persuasifs. De Meijer : "C’est en mentionnant vos résultats et vos succès que vous vous distinguerez des autres." Valkenburg : "Vous êtes un vendeur ? Ok, mais je voudrais savoir si vous avez du succès, quels sont vos clients, combien de chiffres vous réalisez dans quelles branches, avec quelles applications vous travaillez, quels sont les projets que vous menez, etc."

5. Au plus récent au mieux

Si vous devez éliminer des éléments, faites-le surtout au niveau du début de votre formation et de votre carrière. Valkenburg : "Une expérience professionnelle vieille de plus de dix ans n’est plus très pertinente, vous pouvez la résumer en trois lignes. Nous ne recherchons que rarement, voire jamais, des candidats ayant exercé une fonction comparable il y a si longtemps."


Houben : "Vous ne devez pas non plus mentionner votre école primaire ni des cours suivis il y a des années ou des formations inutiles dans l’exercice de la fonction vacante."

6. Références de vos anciens employeurs

Les références sont des personnes pour lesquelles vous avez travaillé et que votre employeur peut appeler s’il veut en savoir plus sur vous. Citez la fonction de chaque personne, son numéro de téléphone et l’entreprise pour laquelle elle travaille. Veillez à ne choisir que des références positives et utiles à la candidature. Demandez toujours au préalable aux personnes que vous citez en tant que référence si elles sont d’accord d'être contactées.

7. Soyez sélectif dans le choix de vos hobbys

Les hobbys peuvent être intéressants à mentionner, mais pas toujours. Houben : "Certains efforts personnels, comme l’ascension d’un col de haute montagne, peuvent donner une bonne image de votre personnalité. Mais si vous jardinez ou lisez pendant votre temps libre et que vous en parlez sans y mettre une intention, vous n’ajoutez pas de réelle valeur à votre CV. Van Thoor : "Les hobbys peuvent être utiles s’ils sont liés à la candidature ou expriment une de vos passions."

8. Faites comprendre qui vous êtes

Quels sont les informations que les chasseurs de tête et les recruteurs aiment voir sur un CV mais qui sont souvent omises ? Van Thoor : "Des éléments sur la personne : comment vous comportez-vous dans la vie, qu’est-ce qui vous donne de l’énergie, quels ingrédients composent votre idéal d’emploi ?". De Meijer : "Décrivez brièvement votre personnalité, quelques mots suffiront. Vérifiez au préalable avec vos proches si cette description vous correspond. Les éléments de votre personnalité sont surtout intéressants lorsqu’on retrouve des traits de caractère ou des compétences similaires dans l’offre d’emploi. Le recruteur peut alors vite faire le lien."

9. Adaptez votre CV à chaque candidature

Quelle est la meilleure manière pour adapter son CV à chaque reprise ? Houben : "Imaginez ce qui ferait de vous le candidat parfait à la fonction, et adaptez votre CV en fonction." Valkenburg : "Quelle solution représentez-vous à quel problème de l’entreprise ? Racontez-le dans votre CV."


Pour ce faire, il peut être utile de déplacer les rubriques de votre CV. Le texte de l’offre d’emploi met surtout l’accent sur les diplômes ? Placez cette rubrique avant votre expérience professionnelle. Vous n’avez pas suivi les bonnes études mais accumulez des années d’expérience dans un job comparable ? Parlez de votre expérience avant votre formation.


Ajoutez de l’information là où c’est nécessaire. Vous postulez pour une fonction créative ? Insérez un extrait de votre book ou mentionnez votre site personnel.

10. Soignez votre style d’écriture

Un CV clair et synthétique demande un langage concis, net et concret.


Conseils : 

  • Evitez les mots ‘on’ et ‘être’. N’utilisez que des phrases actives, des descriptions courtes et dynamiques. Exemple : ‘Je travaillais en tant que…’ et non : ‘J’ai été engagé comme…’
  • Ne sombrez pas dans le jargon, à l’instar des descriptions de fonction officielles des anciennes offres d’emploi.
  • Utilisez des majuscules et des signes de ponctuation à bon escient.
  • Chassez toute faute d’orthographe et évitez des abréviations inhabituelles.
  • Faites relire votre CV par plusieurs personnes.

11. Soignez la forme

Les chargés de recrutement ne font pas seulement attention au contenu. Houben : "Un CV au look désordonné donne une mauvaise impression." Même s’il y a des exceptions : "Un candidat peut attirer l'attention grâce à une mise en page très créative, voire insolite, pour des fonctions de marketing et de communication, par exemple."


Un bon CV sera soigné et clair. Voici quelques derniers conseils pour ne pas passer inaperçu :

  • Veillez à soigner l’apparence de votre cv, créez des rubriques claires, travaillez éventuellement avec des cadres et agencez bien vos pages.
  • En un coup d’œil, les éléments importants doivent ressortir : soulignez-les, ou choisissez du gras ou de l’italique pour votre typographie. N'exagérez pas, l’ensemble doit rester sobre.
  • Ajoutez une photo, la plus professionnelle possible, si l’employeur le demande. Vous pouvez sans problème en utiliser une qui soit scannée, c’est plus facile et meilleur marché. Pour certains emplois (dans la vente par exemple), il peut être indiqué d’ajouter une photo sans qu’elle ne soit explicitement demandée dans l’offre d’emploi.

(EH) (SC) – Sources : www.intermediair.nl et le VDAB 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.