Etudiant jobiste Précédent

1 de 47

Suivant

Vivre en kot, combien ça coûte ?

Vivre en kot ? Excellente idée mais sachez que cela implique certains coûts. Alors qu’une partie des étudiants peuvent compter sur l’aide de leurs parents, d’autres doivent se débrouiller seuls. Peu importe votre situation, il est important de bien vous informer avant d’emménager afin d’éviter les mauvaises surprises.

18 novembre 2019

Partager

La localisation détermine le prix

Nous espérons que vous aurez déterminé le lieu où vous étudierez bien à l’avance et que les meilleures chambres sont encore disponibles sur le marché. Le montant que vous payerez varie considérablement d’un endroit à l’autre. De manière générale, le loyer d’une chambre de base se situe entre 300 et 350 euros même si ces chiffres peuvent parfois atteindre des records dans certains circonstances (source : VRT NWS).

À Hasselt, le prix moyen d'un kot est d'environ 278 euros alors que, à Anvers, le loyer grimpe à 380 euros pour une chambre basique. À Louvain, une chambre standard revient à environ 350 euros mais, si vous souhaitez bénéficier de petits extras, les prix peuvent rapidement monter à 490 ou 500 euros. Peu importe la ville dans laquelle vous vous trouvez, les prix augmenteront en fonction du niveau de confort. Le nombres chambres 'confortables' est clairement en hausse. Les promoteurs immobiliers ont découvert le marché des kots et remarqué que les chambres dites 'de qualité' étaient fortement appréciées des étudiants. Ils ont ainsi rehaussé le niveau des logements en proposant des chambres meublées avec salle de bain individuelle. Enfin, il existe des collocations avec de grands espaces communs, des cuisines équipées, des tables de ping-pong, des salons et d’autres installations pour lesquelles il n’y a généralement pas de place dans une maison normale.

Le loyer ne dit pas tout

Le loyer d'un appartement ne dit pas tout. Si vous voulez vraiment comparer les prix, vous devrez vérifier si d’autres coûts tels que l’électricité, la connexion Internet et le chauffage sont inclus. Ensuite, quel type de contrat allez-vous signer ? Un contrat de dix ou de douze mois ? Enfin, vérifiez si vous n'êtes pas éligible pour recevoir une bourse afin de vous aider à payer votre loyer. En plus de l’aspect financier, cela vous garantit d’avoir priorité pour les chambres, studios ou appartement loués par les universités elles-mêmes.

3 conseils pour une colocation optimale (et abordable)

Vous ne savez pas encore à 100% comment vous allez gérer votre situation financière ? Les trois conseils ci-dessous vous y aideront.

1. Equilibre vie privée-vie professionnelle

Non, l’équilibre vie privée-vie professionnelle ne concerne pas uniquement les adultes. Vous avez besoin de temps et d’espace pour combiner vos études avec un job d’étudiant, surtout si vos parents ne vous aident pas financièrement. Si vous avez de la chance, vous pourrez travailler tout l'été et constituer des réserves financières. Mais pourquoi ne pas travailler de temps en temps pendant l'année scolaire ? Une règle importante est la suivante : les études ont priorité. Si vous faites passer vos études au second plan, vous étudierez plus longtemps et cela vous coûtera plus d’argent.

2. Ne dépassez pas votre budget

Trouvez une chambre qui correspond à votre budget. La colocation est idéale pour réduire les coûts, de sorte que vous disposez de beaucoup d'espace pour un loyer intéressant. Préférez-vous habiter seul ? Sachez que cela vous coûtera beaucoup plus d’argent et que vous pourriez mettre cette somme de côté en habitant dans une colocation.

3. Soyez économe

Vous pouvez économiser de plusieurs manières, et ce sans vous priver ou passer pour une personne près de ses sous. Commencez par vos meubles et demandez à votre famille ou à vos amis s’ils n’ont pas du mobilier dont ils souhaitent se débarrasser. Qui sait, vous pourrez peut-être racheter des meubles d’occasion à vos proches ou rendre service à votre grand-mère qui souhaite se débarrasser d’encombrants vintage. Enfin, optez pour des courses et des bières bon marché au lieu de dépenser des fortunes dans des boissons en discothèque. Cela n’est pas la mer à boire, n’est pas ?

(eh/ll/mr)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?