Quel est le job qui me convient?
Précédent

1 de 202

Suivant

Recruter à l'ère du Covid-19 : 5 tendances

Le Covid-19 annonce une nouvelle ère pour le marché de l'emploi. Des salons de l'emploi virtuels voient désormais le jour…

Le coronavirus apporte son lot de changements, et ce notamment dans le domaine du recrutement. Des nouvelles tendances émergent et la numérisation gagne une importance considérable dans nos vie quotidiennes. Cela va de l'utilisation accrue de la vidéo à l'essor des salons de l'emploi virtuels.

Comment les RH font-elles face à la crise ? Telle est la question que Jobat a posé à 235 managers dans notre pays. Ceux-ci travaillaient principalement dans les ressources humaines (RH), mais aussi en communication et direction générale. Voici les ces cinq éléments les plus fréquemment citées :

1. Moins d'embauches

C’est une évidence. Selon l’étude effectuée par Jobat, près de six entreprises sur dix ont proposé moins de postes vacants en raison du coronavirus entre la mi-mai et la mi-juin. Un quart d’entre elles ont invoqué un gel temporaire des recrutements. Parmi ces six organisations sur dix, plus de la moitié s'attendent à une évolution de la situation en 2020.

Chez Jobat.be, on a par exemple remarqué une diminution des postes vacants dans les bureaux intérimaires, suivis des bureaux de sélection, pour la période allant de mi-mars à mi-mai. En revanche, le nombre d'emplois proposés dans le secteur de la santé est resté stable.

2. Recrutement via ses propres canaux

Avant le Covid-19, les médias étaient le principal canal de recrutement pour 72% des entreprises. Pensez notamment au site Web de l’organisation, à sa page Facebook ou à des sites d'emploi. D'autres canaux populaires utilisés par les répondants pour trouver de nouveaux employés étaient, par ordre d'importance : l’ONEM, leurs propres employés, leur propre réseau professionnel et les sites d'emploi.

Les salons de l'emploi privés (11%) étaient moins utilisés avant le Covid-19, et c’est encore moins les cas des salons de l'emploi vidéo et virtuels. En revanche, la moitié des entreprises n'ont pas l'intention de modifier leurs canaux de recrutement après la crise du coronavirus.

3. Davantage de salons de l'emploi virtuels

C'est une tendance évidente : le Covid-19 annonce une nouvelle ère pour les salons de l'emploi. Avant l’apparition du coronavirus, les salons de l'emploi virtuels n'étaient utilisés que par un nombre limité d'entreprises (6% selon l'enquête). On s'attend à ce que leur importance augmente : 28% des entreprises envisagent d'investir dans des salons de l'emploi virtuels. La majorité d'entre elles sont de grandes entreprises. Les salons de l'emploi sont également utilisés pour le recrutement et l'image de marque de l'employeur.

Lisez aussi : Ces nouveaux métiers gagneront en popularité après le coronavirus

4. Importance de l’image de marque de l’employeur

La marque de l’employeur, ou le développement de votre 'image de marque d'employeur', est désormais un élément fondamental au sein des ressources humaines. 60% des entreprises étaient déjà activement engagées dans une stratégie d'image de marque d’employeur et 43% souhaitent la démarrer ou la développer davantage.

L’image de marque de l’employeur consiste en un mélange d'objectifs : augmenter la sensibilité des collaborateurs en tant qu’employeur, démontrer la fierté et la satisfaction de ses propres employés et recevoir des candidatures de qualité sont les trois points les plus souvent mentionnés.

5. Plus de vidéo

L'utilisation de la vidéo devient plus importante en fonction de l’image de marque de l'employeur. 45% des entreprises interrogées utilisaient déjà la vidéo et 23% souhaitent s’y mettre. La vidéo deviendra inévitablement plus importante que le recrutement pour l’image de marque de l’employeur.

D’autre part, en fonction de l’image de marque de l’employeur, le coronavirus assure également une augmentation planifiée de l'utilisation des canaux numériques tels que le propre site web de l’entreprise, YouTube, les sites d'information et les médias sociaux. Voilà précisément comment le Covid-19 donne un coup de pouce à la numérisation au sein des ressources humaines.

(wv/eh)


12 août 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé