Jobs d'avenir Précédent

1 de 263

Suivant

Pourquoi les banques finiront-elles par disparaître complètement ?

Le modèle économique des banques est sous pression. La numérisation, le changement de comportement des consommateurs et les nouveaux acteurs financiers invisibles ont considérablement ébranlé le système bancaire. Cependant, avant la crise économique, le secteur bancaire progressait dans le développement de technologies innovantes. Après l'éclatement de la bulle, les banques ont soudainement eu d'autres maux de tête.

16 janvier 2020

Partager

Secteur bancaire en péril

Le nombre de transactions bancaires continue d'augmenter tandis que les revenus des clients baissent fortement. Il en résulte que la rentabilité des banques est mise à rude épreuve. En 2019, plusieurs grandes banques ont annoncé qu'elles supprimeraient des milliers d'emplois dans notre pays au cours des prochaines années. Une tendance qu’il sera difficile de contrer, selon les spécialistes.

Progression de la 'finance de l’ombre'

Les banques de l’ombre sont des institutions financières fonctionnant en dehors du système bancaire réglementé. Bien qu'elles ressemblent à des banques traditionnelles et exercent des activités similaires, elles ne sont pas soumises aux mêmes réglementations. Depuis le début du 21ème siècle, le succès du 'shadow banking' est grandissant.

Banques au format de poche

Les smartphones et Internet remplacent les agences bancaires locales. Les avantages sont multiples : 100% numérique, faible coût, peu d'effort et pas de déplacement physique. Les millennials sont particulièrement friands de services bancaires en ligne et mobiles.

Par conséquent, presque toutes les banques voient l'utilisation de leurs applications mobiles augmenter. En plus de consulter les soldes et d'effectuer des virements, les consommateurs utilisent de plus en plus les applications pour augmenter leurs limites de retraits, choisir une épargne-pension, faire des investissements et même contracter des prêts. Aucun intermédiaire ou bureau local n'est impliqué. En moins de dix ans, le nombre d'agences bancaires a diminué de près de 40%.

"Fintech" et numérisation croissante

Le client demande et le fournisseur suit. Les banques traditionnelles doivent se concentrer davantage sur les canaux numériques, et plus qu’elles ne le font déjà. Tout cela pose problème au niveau du budget. Les investissements dans des systèmes informatiques pèsent lourd et toutes les institutions financières n’ont malheureusement pas les ressources ni la main-d'œuvre pour rester dans la course.

Un terme utilisé pour désigner la technologie innovante dans le secteur financier est 'fintech'. Les sociétés fintech se concentrent principalement sur des niches telles que le financement alternatif, les crypto-monnaies et le commerce électronique. En misant sur la technologie, elles sont capables de traiter efficacement de grandes quantités de données et peuvent générer plus de rapidité et de convivialité dans leurs processus.

Les fintechs et autres acteurs financiers ne représentent pas forcément une menace pour les banques. Celles-ci ont une large clientèle possédant d'immenses quantités de données. Grâce à leur dynamique et à leur connaissance des nouvelles technologies, les fintechs peuvent renforcer les banques traditionnelles en matière d'expérience client et d'automatisation. Un solution win-win à bien des égards.

(mr/eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?