Développement personnel Précédent

1 de 671

Suivant

Plus d'un quart des employés travaillent à temps partiel

27% des salariés (11% des hommes et 43% des femmes) travaillent à temps partiel dans notre pays. La proportion d’hommes travaillant à temps partiel a fortement augmenté par rapport à il y a quelques années.

21 mai 2019

Partager

Ces chiffres proviennent de l’agence statistique belge Statbel. Ils illustrent également des différences non négligeables en fonction des secteurs. Plus de la moitié des employés à temps partiel travaillent par exemple dans le secteur de l’HoReCa, des soins de santé et des services sociaux.

Pour les femmes salariées, la raison la plus importante d’opter pour un travail à temps partiel est 'la garde des enfants ou de personnes à charge'. Pour les hommes, les 'raisons personnelles ou familiales' constituent la motivation la plus importante pour travailler moins d'heures par semaine.

De manière générale, le travail à 4/5 est le régime le plus populaire tant auprès des femmes que des hommes (12,6% des répondants), suivi par le travail à mi-temps (10,6% des répondants).

Le travail à temps partiel a augmenté

Par rapport à il y a 30 ans, le statut de travailleur à temps partiel est nettement plus présent. En 1988, 26% des femmes et 2% des hommes travaillaient à temps partiel. Nous constatons surtout une augmentation chez les hommes. Ils sont cinq fois plus à travailler à temps partiel par rapport à il y a 30 ans.

Il est également frappant de constater que, de nos jours, 15% des travailleurs à temps partiel souhaitent travailler davantage. Il est question de 173.000 personnes sur un total de 1.154.000 employés à temps partiel et indépendants de 15 à 64 ans.

Deuxième emploi

Le deuxième emploi (officiel) est plutôt limité en comparaison au travail à temps partiel. 3,8% de la population active exerce un second emploi. Ce pourcentage est le même chez les hommes que chez les femmes. Concrètement, 95.000 hommes et 85.000 femmes ont un second emploi. Ces deuxièmes emplois sont généralement effectués en tant qu'indépendants.

Plus le niveau d'études est élevé, plus le pourcentage de personnes effectuant un deuxième emploi est élevé. Les secteurs dans lesquels la plupart des seconds emplois sont présents sont les soins de santé, les services sociaux et l’enseignement.

(eh)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?