Précédent

1 de 117

Suivant
Article suivant:

Les caissiers seront-ils bientôt remplacés par des caméras ?

Les vendeurs de téléphones sont de véritables professionnels de l'informatique

3 juillet 2019
Le temps où les gens gagnaient leur vie dans le secteur des télécommunications en vendant des téléphones portables, des abonnements ou en posant des câbles est révolu. Les tâches des spécialistes ont évolué au fil des années et ils doivent désormais résoudre des problèmes informatiques, s’y connaître en gestion de données et être connectés au cloud depuis leur domicile. Avec un tel profil, ils sont également recherchés dans d'autres secteurs professionnels...

Qui se souvient encore de l’époque où des hommes se déplaçaient en équipes sur le terrain pour casser le trottoir et tirer des câbles vers des habitations ? Avec le développement de la téléphonie mobile, le nombre de magasins a explosé et les vendeurs d'appareils électroniques sont devenus le profil type du secteur des télécommunications. Des années plus tard, les fournisseurs d'abonnements étaient omniprésents et vendaient toutes sortes de packages lucratifs en faisant du porte en porte ou par l’intermédiaire de systèmes pyramidaux.

Complet

De nos jours, différents professionnels travaillent dans les télécommunications. La téléphonie n'existe plus en tant que telle et fait partie de packages de services intégrés. Les personnes qui travaillent pour de grandes entreprises ou les revendeurs doivent connaître Internet, la bande passante, la voix sur IP, la capacité de charge, les transferts de données, le trafic de messagerie, les applications, les services de transfert d’appel, le cloud, etc. Tant dans les magasins que dans l’assistance, les entreprises de télécommunications sont composées de personnel informatique complet capable de servir tant le particulier âgé que la PME, et ce pour tout et n'importe quoi.

Paradoxe

Les opérateurs télécoms se plaignent parce que leurs employés ne sont pas tous capables de faire la transition tant nécessaire par le biais de formations et de cours supplémentaires. D'autre part, ils doivent creuser plus profondément afin d’attirer des spécialistes qui répondent aux exigences du poste. Cela conduit notamment à un énorme paradoxe chez Proximus où des milliers de personnes doivent quitter le navire (1.900 pour être précis) alors que 1.250 nouveaux profils seront recrutés. Ce recrutement ne s’annonce pas de tout repos car le groupe cible en question peut également utiliser ses qualifications pour travailler dans des sociétés purement informatiques où les avantages salariaux et la flexibilité ne se refusent pas.

Le mouvement de décentralisation des services des principaux acteurs des télécommunications, par exemple vers Hasselt, est donc lié à la création d’une attractivité accrue pour les talents techniques. Une guerre des talents qui s’annonce… passionnante !

(kme)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 14603 autres jobs