Débutants Précédent

1 de 76

Suivant

Les jeunes ayant effectué un stage trouvent plus rapidement du travail

De nos jours, il y a presque trois fois plus de jeunes sans emploi que d’adultes. Voilà ce qui ressort d’un rapport de l’Organisation des Nations Unies. Les jeunes sont confrontés à de nombreuses inégalités sur le marché de l’emploi. Les bonnes compétences les aident à trouver du travail plus rapidement, ce qui signifie que les stages et le 'mentorat inversé' gagnent en importance au fil des années.

12 septembre 2019

Partager

Un stage permet aux jeunes d'acquérir des connaissances pratiques et une attitude professionnelle. "Nous constatons que les jeunes ayant effectué des stage ont un avantage sur les autres candidats", déclare Tamara Vereecken, directrice nationale chez Hays.

Différence entre les bancs d’école et le lieu de travail

"Ces jeunes ont appris à utiliser leurs connaissances et leurs compétences dans un environnement professionnel et, par conséquent, trouvent plus rapidement leur premier emploi . Un stage est le meilleur moyen de préparer les étudiants à leur avenir professionnel et de combler le fossé qui sépare les bancs d’école du monde du travail."

Les jeunes ayant déjà vécu une expérience en entreprise savent à quoi s'attendre, ce qui réduit leur taux de roulement. Le stage lui-même est également un outil de recrutement efficace et peu risqué. "Une période de stage indique de quel bois le candidat se chauffe", ajoute Tamara Vereecken.

Le 'mentorat inversé' : apprendre les uns des autres

Le mentorat inversé est un moyen alternatif mais efficace d’utiliser de manière optimale les connaissances et les compétences des plus jeunes. Le concept est un phénomène relativement nouveau dans lequel les cadres supérieurs sont entraînés par la génération Y et la génération Z. "Le mentorat inversé s’intègre dans un environnement de travail favorisant la diversité. Les jeunes et les employés plus âgés peuvent apprendre les uns des autres. C’est ainsi que de nouvelles idées novatrices naissent au sein des organisations", affirme Nigel Heap, directeur général UKI & EMEA chez Hays.

Le mentorat inversé est une tendance de plus en plus présente. En plus de donner aux employés les plus âgés l’occasion d’apprendre tout au long de leur vie, il permet également aux jeunes stagiaires ou membres du personnel de passer du temps avec des personnes possédant des années d’expérience. "Les jeunes générations peuvent développer des compétences en leadership, améliorer leurs aptitudes communicationnelles et accroître leur niveau de confiance", conclut Nigel Heap. Il s’agit donc d'une solution win-win tant pour les entreprises que pour les jeunes diplômés.

(eh/ll) – Source : Hays

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?