Mon salaire
Précédent

1 de 380

Suivant

Le salaire d’un météorologue maritime : 2.500 à 2.600 euros net/mois

Nous avons rencontré un expatrié belge travaillant en Ecosse et lui avons demandé combien il gagne...
Wouter Piessens (30 ans)
  • Profession : météorologue maritime
  • Salaire mensuel brut : +/- 3.600 euros
  • Salaire mensuel net : 2.500 à 2.600 euros
  • Avantages : épargne-pension, pc portable, primes pour le travail de nuit et le travail offshore

En quoi consiste votre travail ?

Je suis météorologue maritime pour StormGeo, une entreprise norvégienne ayant un département dans la ville écossaise d’Aberdeen, où je réside depuis 2 ans et demi. Quand on dit météorologue, les gens pensent directement au Monsieur météo de la télé mais ce n’est pas ce que nous faisons. Nous assistons des plates-formes pétrolières, des navires et des parcs éoliens en fournissant des prévisions sur mesure. Mon job m’amène à des endroits divers. Avant de travailler à Aberdeen, j’ai travaillé à Dubaï et aux Pays-Bas.

Le plus souvent, je bosse au bureau. Sur base de renseignements qui proviennent d’images satellites, de modèles mathématiques, de radars météorologiques et d’observations depuis les plates-formes pétrolières, nous fournissons des prévisions météo détaillées. Les plates-formes de forage, qui culminent parfois à 100 mètres au-dessus de la mer, ont besoin de prévisions exactes relatives au vent, qui sont aussi importantes pour les hélicoptères qui doivent y atterrir. Alors que les bateaux d’approvisionnement dépendent des informations concernant la hauteur des vagues.

Ce n’est pas un job de 9 à 5. Nous travaillons en équipe par plages de 12 heures : de 7 heures du matin à 7 heures du soir ou vice versa. Ces longues périodes ont un impact sur la vie sociale car après 12 heures passées à scruter un écran d’ordinateur, on a plus trop envie de sortir avec des amis. Par contre, je travaille 3 jours par semaine en moyenne.

Est-ce bien payé ?

Mon salaire brut s’élève à 3.600 euros environ et je garde entre 2.500 et 2.600 euros net. J’ai un contrat britannique, les charges salariales sont moins élevées qu’en Belgique. A l’inverse, la sécurité sociale est moins élaborée. Je reçois des primes pour le travail de nuit et pour les missions sur les plates-formes ou sur les navires et je bénéficie d’un plan de pension.

Quelles dépenses vous font plaisir ?

J’aime voyager et j’y consacre donc pas mal d’argent. Mes déplacements représentent un gros budget, inévitablement. Rendre visite à ma famille ou à des amis sur le continent n’est pas évident : il n’existe pas de liaison directe à partir d’Aberdeen. Je ne lésine pas sur la bonne nourriture non plus, bien que les bonnes adresses sont parfois difficiles à trouver en Ecosse.

A quoi vous n’aimez pas consacrer votre argent ?

Aux vêtements. Sur le plan vestimentaire, je préfère la simplicité.

Epargnez-vous ?

Je prévois de rester en Ecosse et j’économise donc dans l’espoir de pouvoir acheter un bien. Les prix sont comparables à ceux en Belgique.

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

Je continuerais de travailler. C’est un chouette travail, les collègues sont sympas et je trouve l’environnement international stimulant. J’investirais dans l’immobilier et je rachèterais éventuellement une plus grosse voiture. A Dubaï, je conduisais une 4x4 et cela me plairait d’en conduire une à nouveau.

(ml/sdb)

Accepteriez-vous de parler de vos revenus ? Envoyez-nous un mail à l’adresse online@jobat.be et nous vous recontacterons !

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.

13 mai 2013
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé