Précédent

1 de 208

Suivant
Article suivant:

Le recrutement 'ouvert' : plus besoin de postuler

Le recrutement 'ouvert' : plus besoin de postuler

22 juin 2020
La première personne qui postule est acceptée. Pas de questions gênantes lors d’entretiens d’embauche et pas de CV requis. Le fameux recrutement 'ouvert' est un concept unique qui trouve de plus en plus sa place dans les entreprises.

Recrutement traditionnel vs recrutement 'ouvert'

Dans la plupart des cas, le processus de candidature traditionnel fonctionne le mieux : un tour de sélection approfondi garantit que la personne ayant le meilleur CV et le plus d'atouts décroche le job de ses rêves. Les choses peuvent aussi s’inverser. Avec le recrutement ouvert, aucun atout n'est mis en avant et il n'est pas question de CV ni d’entretien d’embauche.

En bref : en tant que demandeur d'emploi, vous visitez l'entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler, inscrivez votre nom sur une liste et, lorsqu'un poste est disponible, on vous appelle pour vous le proposer. Pas de questions d'entretien embarrassantes ni de sueurs froides face à un recruteur. Pas de discrimination quant à votre origine, votre sexe, votre style vestimentaire ou votre situation passée ou actuelle. Tout le monde est sur le même pied d’égalité.

Situation win-win

Le recrutement 'ouvert' peut être une solution win-win pour l'employeur et l'employé.

L'employeur qui utilise ce processus pour rechercher de nouveaux collaborateurs veut toucher des candidats motivés qui sont heureux de travailler pour son entreprise. Souvent, les gens apprennent et se forment sur leur lieu de travail. La motivation est plus importante qu'un CV soi-disant parfait.

Un demandeur d'emploi qui, autrement ne trouverait pas facilement du travail, a désormais une chance de faire ses preuves dans une entreprise. Comme tout employé, il est alors appelé à rendre compte de son comportement actuel et de son attitude au travail, et ce sans tenir compte de son passé ou de son CV qui n’aurait pas concordé à 100% avec l’offre d’emploi.

Comment tout a commencé

Le premier cas de recrutement 'ouvert' survint dans une boulangerie bouddhiste d'un quartier défavorisé de New York.

En 1982, le Maître Zen Bernie Glassman fonda la Greyston Bakery sur base de principes bouddhistes. Il voulut d’abord et avant tout mettre en pratique les fondements du bouddhisme ('ne pas juger'), s'attaquant ainsi à la pauvreté et au chômage du quartier où se trouvait sa boulangerie. De nombreux demandeurs d'emploi défavorisés purent commencer à travailler grâce à cette manière de recruter et prirent ainsi un nouveau départ professionnel.

Pour information : Greyston Bakery fabrique principalement des brownies pour Delta Airlines et le fabricant de crème glacée Ben and Jerry's. Son slogan 'Nous ne recrutons pas de gens pour faire des brownies, nous faisons des brownies pour aider les gens à trouver un emploi' résume parfaitement l’état d’esprit de l’entreprise.

Greyston Bakery s'est entretemps élargie et inclut désormais la fondation Greyston qui propose des programmes communautaires et des formation professionnelles. Le Centre pour l'embauche ouverte ('Center for Open Hiring') aide d'autres entreprises à appliquer les mêmes principes.

À l'échelle mondiale

Cette façon de travailler fut rapidement adoptée par de nombreuses entreprises (étrangères), dont certaines sont situées en Belgique.

Etats-Unis

L'une des entreprises les plus connues qui honore le principe de l'embauche ouverte est 'The Body Shop USA'. Si vous souhaitez travailler pour cette entreprise, vous devez répondre à trois questions. Êtes-vous autorisé à travailler aux États-Unis ? Pouvez-vous vous travailler débout pendant 8 heures ? Etes-vous capable de soulever plus de 23 kg ? Si vous répondez par l’affirmative à trois reprises, on vous proposera un contrat à durée indéterminée. Pas question de passer un entretien d’embauche compliqué et stressant…

Pays-Bas

La mentalité anti non-sens des Pays-Bas ('ne pas parler mais agir') est en adéquation parfaite avec les principes du recrutement ouvert. Les entreprises les plus connues qui y font appel sont la boutique pour bébés Mamaloes, la société de transport Chain Logistics et le fabricant de biscuits… Koekfabriek.

Et en Belgique ?

Malines peut à juste titre se qualifier de précurseur en matière de recrutement ouvert. Il existe actuellement un projet pilote de deux ans dans lequel les entreprises sont encouragées à prendre part à l’histoire du recrutement ouvert (la brasserie Het Anker, la ville de Malines et le centre de soins Rivierenland).

Gand mène une étude de faisabilité (quelle fonction, quel type de contrat et quelles mesures de soutien) et lancera un projet pilote dans des entreprises de Flandre orientale en 2021. Il existe déjà de nombreuses organisations intéressées dans les secteurs de la restauration, de l'alimentation et des services.

L'embauche ouverte est un excellent moyen d'aider les demandeurs d'emploi donner un (second) souffle à leur carrière professionnelle. L'approche spécifique de l'embauche de quelqu'un sans préjudice signifie que vous, en tant que demandeur d'emploi, vous sentez un peu plus zen lors de vos premiers jours de travail chez votre nouvel employeur. L'égalité des chances sur le lieu de travail garantit une société meilleure et tout le monde en bénéficie.

(mr/eh)


Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 15341 autres jobs