Réunions
Précédent

1 de 145

Suivant

Le feedback : la règle d'or du sélectionneur national Roberto Martinez

L'entraîneur national belge Roberto Martinez.

Comment les Diables Rouges joueraient-ils si – comme bon nombre d'employés au sein de leur entreprise – ils ne recevaient du feedback qu'une ou deux fois par an ? Probablement pas aussi bien que maintenant. L'entraîneur national belge Roberto Martinez opte résolument pour un feedback continu. Cette règle d'or est au cœur de sa manière de travailler.

Leur dernière rencontre remonte à une éternité mais les Diables Rouges ont disputé leur premier match dans le cadre de la ligue des Nations. Une occasion idéale pour mettre l'équipe nationale et son entraîneur sous les projecteurs.

Comme c’est le cas pour de nombreuses entreprises, une équipe de football doit être gérée et entraînée. Dans son livre "Bien-être = profit", Ann De Bisschop décrit comment l'entraîneur national Roberto Martinez traite le feedback. Ann De Bisschop a elle-même effectué une mission de conseil en bien-être à long terme au sein de la Fédération royale belge de football. Lors d'une séance d'information sur l'importance du feedback, Roberto Martinez en personne est même venu faire une présentation.

Règle d'or : ne jamais être pessimiste au sein d’un groupe

Pour Roberto Martinez, un élément est central. Il s’agit de la clarté. Chaque joueur doit bien connaître son rôle au sein du groupe et cette position doit également être très claire pour les autres membres de l'équipe.

Un deuxième aspect est le feedback continu. Roberto Martinez y attache une grande importance. 'Sans feedback, il n'y a pas d'amélioration', estime-t-il. Sa règle d'or est qu'il ne donne jamais de feedback négatif dans un groupe. "Donnez toujours des retours positifs au sein d’un groupe, et bien évidemment aussi individuellement", déclare-t-il souvent.

Selon ses propres dires, Roberto Martinez considère ses joueurs de deux manières : en tant que footballeur pendant un match et en tant que personne en dehors du temps de jeu. En effet, il autorise chaque joueur à le contacter en cas de problèmes personnels car il les considère d’abord et avant tout comme des personnes à part entière.

Un troisième élément sur lequel l'entraîneur Martinez se focalise est l'engagement – et l'implication – tant de ses joueurs que de son staff. Leur engagement est primordial à ses yeux. Il veut ressentir cette dynamique au quotidien. La ponctualité et le respect sont d'une grande importance et, comme il le dit si bien : 'les gens se motivent dès qu'ils sont engagés et impliqués'.

(wv/eh)


7 septembre 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé