Précédent

1 de 272

Suivant
Article suivant:

De belles perspectives d'avenir et un bon salaire pour les business analystes

La réalité virtuelle présente lors de salons de l'emploi

25 février 2020

"Pour nous, la réalité virtuelle est un outil gratifiant pour attirer l'attention des visiteurs lors de salons de l'emploi" (Veerle Mestdagh, responsable RH).

Ce qui semblait être de la science-fiction il y a peu de temps est désormais devenu une norme : postuler et recruter via la réalité virtuelle ou 'VR'. En tant que candidat à un poste vacant, cela vous donne la possibilité de parcourir le bureau de votre futur employeur depuis n'importe où. "Vous avez des lunettes VR sur le nez et partez pour un voyage virtuel."

Comme de nombreuses autres entreprises, le groupe agricole Arvesta, fournisseur spécialisé en agriculture et horticulture, participe régulièrement à des salons de l'emploi. "Il n'est pas facile d'attirer l'attention des nombreux participants", explique Veerle Mestdagh. Celle-ci recrute des candidats pour Dumoulin, l'une des marques bien connues d'Arvesta, dont le site de production est situé à Courtrai. L’entreprise Dumoulin est spécialisée dans l'alimentation des espèces animales telles que les vaches, les cochons, les moutons et les chevaux.

Cela ne fait pas longtemps que Dumoulin a rejoint le grand groupe Arvesta. Une telle acquisition a entraîné de nouveaux challenges : comment parvenir à montrer aux candidats qui vous êtes et ce que vous représentez ? "Arvesta est une très grande entreprise comptant plus de quarante marques différentes et presque autant d'activités. Voilà pourquoi nous recherchions une manière originale de le faire comprendre aux candidats", explique Veerle Mestdagh.

Voyage virtuel

Le choix s'est porté sur une solution audiovisuelle car les images en disent plus qu'un texte explicatif. "Peu importe à quel point vous pouvez créer une vidéo percutante ou accrocheuse, nous voulions aller un cran plus loin", insiste Veerle Mestdagh. "Nous voulions vraiment plonger les gens dans notre monde et c'est ce que nous faisons littéralement : vous avez des lunettes VR sur le nez et partez pour un voyage virtuel."

Si vous mettez les lunettes, vous verrez ce que fait Arvesta : vous pourrez admirer le siège social de Louvain, vous plonger dans les coulisses de l'usine d'alimentation animale, visiter une serre avec des gouttières mobiles automatiquement remplies de laitue, rouler avec un tracteur John Deere ou encore faire du shopping dans un magasin AVEVE. "Vu que la vidéo a été enregistrée en mode 360°, vous pouvez regarder au-dessus, en dessous, à côté et derrière vous comme vous le feriez dans la vie réelle", poursuit Veerle Mestdagh.

VR-bril Arvesta

Attirer l'attention

Veerle Mestdagh et ses collègues sont déjà convaincus de l'utilité des lunettes de réalité virtuelle : "Pour nous, il s’agit vraiment d'un outil valorisant pour attirer l'attention des visiteurs sur les salons de l'emploi. Si vous voyez quelqu'un autour de vous vivre une expérience avec ces lunettes, vous serez également curieux de les essayer vous-même", dit-elle.

Selon Veerle, l'initiative et la technologie ont certainement un effet. Les gens sont généralement impressionnés par tout ce que fait Arvesta et cela débouche souvent sur des conversations intéressantes. Si un candidat décide concrètement de postuler, tout le monde rentre chez lui satisfait !", admet Veerle Mestdagh.

Pas nouveau

La réalité virtuelle n'est certainement pas nouvelle, même sur les salons de l'emploi. Le groupe de sélection et d'emploi Accent, dont le siège social est à Roulers, utilisait par exemple déjà cette technologie. "À plusieurs reprises", déclare Björn De Smet, Account Director chez Accent. Ce fut par exemple le cas lors d’un job day pour le groupe de construction Willy Naessens. Les candidats pouvaient visionner une vidéo d’un chantier accompagnée d’explications. Grâce aux lunettes VR, ils pouvaient visiter virtuellement un tel site pendant quelques minutes pour se faire une idée du travail et s’imaginer dans le contexte en question. Dans ce cas-ci, l'accent était mis sur les emplois dans la construction industrielle (fondations et assemblage).

Dans le cadre d’une autre initiative de réalité virtuelle, les parties intéressées pourraient jouer au jeu 'Space Pirate Trainer' lors d'une journée de travail/salon de l’emploi. Il s'agissait là d'un équipement de réalité virtuelle plus sophistiqué que les candidats eux-mêmes pouvaient gagner. L'accent était principalement mis sur la création d'attractivité à l’égard du stand lors du salon de l'emploi en question. Ou comment donner aux journées de travail une touche de plus en plus virtuelle...

(wv/eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ou recherchez dans 16787 autres jobs