Etudiant jobiste
Précédent

1 de 52

Suivant

En quoi le coronavirus impacte-t-il les étudiants jobistes ?

Le coronavirus a également des conséquences sur les jobs étudiants. En effet, il y en aura environ 100.000 en moins cet été par rapport aux autres années. Sachez toutefois que, de nos jours, de plus en plus de jeunes travaillent tout au long de l’année.

Lors des dernières vacances de Pâques, le travail estudiantin s'est complètement effondré avec une baisse significative de 66%. Les mois suivants ont vu le lockdown s’assouplir et des nouvelles offres destinées aux étudiants ont fait leur apparition au fil des semaines. La baisse enregistrée au cours du mois de mai fût par exemple moins dramatique par rapport à mai 2019, mais toujours supérieure à 20%.

La diminution des jobs étudiants peut se manifester de différentes manières : moins de jeunes en activité et/ou moins d'heures de travail prestées. L'an dernier, pas moins de 466.000 étudiants travaillaient durant l'été, un nouveau record. 20% d'entre eux, soit environ 93.000 étudiants, n'ont plus été en mesure d'obtenir un emploi étudiant pendant l'été. Telles sont les observations ressortant des prévisions de Randstad et des chiffres de l’Office National de Sécurité Sociale (ONSS).

Toute l'année

Si nous supposons que chaque étudiant travaille en moyenne le même nombre d’heures, la diminution de cet été s'élèverait à un peu moins de 100.000 étudiants jobistes.

Ces chiffres ne valent que pour l’été car de nombreux étudiants travaillent tout au long de l’année. Les chiffres de l'ONSS montrent que 62% des étudiants travaillent aussi bien pendant l’été que tout au long de l’année scolaire. 21% ne travaillent que pendant l'été et 17% uniquement pendant l'année scolaire.

(wv / eh)


15 juillet 2020
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé