Développement personnel Précédent

1 de 671

Suivant

À la recherche d’un métier durable ? Devenez barman

Le secteur de l’Horeca est en évolution constante. C'est un milieu très difficile et la concurrence y est féroce. Avoir un bon barman ou une bonne barmaid est primordial pour de nombreux bars, restaurants et hôtels. Ces personnes influencent à elles seules la réputation de l’établissement pour lequel elles travaillent. A l’heure des réseaux sociaux, la notoriété d’un endroit peut être impactée positivement ou négativement en un rien de temps.

8 novembre 2019

Partager

Il n’est guère surprenant que les étudiants ayant suivi une formation de barman professionnel trouvent rapidement un emploi permanent dans le secteur.

Formation avancée

Il n’est guère surprenant que les étudiants ayant suivi une formation de barman professionnel trouvent rapidement un emploi permanent dans le secteur. La ville d’Anvers le prouve et les jeunes peuvent y suivre une formation approfondie de 260 heures afin de travailler dans l’Horeca.

Cette formation de deux mois fait partie du projet d'apprentissage lancé par le géant de la restauration britannique Diageo et est organisé en étroite collaboration avec la ville d'Anvers, Horeca Training Flanders et le VDAB.

Attitude de travail

260 heures : n'est-ce pas trop long ? Pas spécialement. Les connaissances d’un barman sont infinies. Il suffit de penser à tous les cocktails, leurs ingrédients et leur méthode de préparation. Il doit également maîtriser la technologie pour préparer des boissons à la perfection – et ce en étant le plus à l’aise possible.

L’expérience est plus importante que jamais dans l’Horeca mais, avant toute chose, une bonne attitude de travail et de l’empathie vis-à-vis des clients sont nécessaires.

Sept sur dix

La formation intensive est suivie d’un stage pour se familiariser avec la profession. Ensuite, les étudiants bénéficient pendant six mois de conseils de la part de Horeca Training Flanders. Cette approche fonctionne très bien à Anvers. La ville s'attend à ce que sept jeunes sur dix participant à la formation trouvent un emploi permanent dans le secteur. Il s’agit là d’une vision à long terme : les personnes qui se font une bonne réputation de barman se verront ouvrir de nombreuses portes de bars, de restaurants ou d’hôtels.

(eh/ll) – Source : HLN.be

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?