Indépendant & Activité complémentaire Précédent

1 de 91

Suivant

4 malentendus au sujet des architectes

Il n’y a pas de maisons ou de grands projets immobiliers sans architectes. Et pourtant, lorsque l’on parle de construction, ils sont parfois oubliés. Nous vous énumérons ci-dessous les quatre plus grands malentendus au sujet du métier d'architecte.

23 octobre 2019

Partager

"Au fur et à mesure que le secteur de la construction gagnera en popularité, le métier d'architecte indépendant deviendra naturellement plus attrayant", déclare Els Schellens, directrice des opérations pour les jeunes diplômés et travailleurs indépendants chez Acerta.

Malentendu 1: le métier d’architecte n’est pas une profession d’indépendant

Lorsque nous parlons de professions indépendantes, nous pensons d’abord aux médecins ou aux avocats. Sachez toutefois qu'en Belgique, près d’un indépendant sur dix est un(e) architecte. Telles sont les observations provenant des chiffres récemment publiés par le fournisseur de services RH Acerta et l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI).

Au cours des quatre dernières années, le nombre d'architectes actifs à titre indépendant a augmenté de plus de 7%. Cela fait de l'architecte la cinquième profession indépendante à la croissance la plus rapide en Belgique. "Il y a par exemple plus d'architectes dans les professions indépendantes que de géomètres ou de notaires", affirme Els Schellens, directrice des opérations pour les jeunes diplômés et travailleurs indépendants chez Acerta.

Malentendu 2 : vous devenez architecte après quelques années d'expérience

L'âge moyen auquel un architecte commence son activité indépendante est de 28 ans. Pour des études de cinq ans suivies d'un stage obligatoire de deux ans, c'est plutôt rapide. À titre de comparaison, les consultants choisissent souvent d’abord d’acquérir de l’expérience dans une entreprise et démarrent leur activité indépendante à un âge moyen de 39 ans. Les architectes sautent beaucoup plus tôt vers l'indépendance.

Malentendu 3 : il y a autant d'architectes masculins que féminins

Il existe généralement une répartition équilibrée d’hommes et de femmes au niveau des professions indépendantes en Belgique. Seuls les architectes font figure d’exception. L'année dernière, l’INASTI a recensé 5.263 femmes contre 8.915 hommes, soit 37% de femmes et 63% d'hommes.

Les architectes de sexe masculin sont donc largement majoritaires, bien que les femmes inversent petit à petit la tendance. Il y a cinq ans, 34% des architectes indépendants étaient des femmes contre 37% l’année passée.

Malentendu 4 : tous les architectes sont indépendants

Bien que la profession d'architecte nécessite une formation spécifique et une mise-à-jour continue, le taux de personnes qui optent pour le statut d’indépendant est relativement bas. La croissance de 7% du nombre d’indépendants au cours des quatre dernières années le prouve clairement. "Au fur et à mesure que le secteur de la construction gagnera en popularité, le métier d'architecte indépendant deviendra naturellement plus attrayant", suggère Els Schellens d'Acerta.

Selon elle, un cadre législatif plus favorable pour les professions indépendantes est également utile. "Depuis l’adaptation de la législation sur l'insolvabilité du 1er mai 2018, les indépendants peuvent par exemple eux aussi recourir à des procédures de protection en cas de faillite", explique Els Schellens.

Et pourtant, les chiffres relatifs aux architectes indépendants ne disent pas tout. Tous les architectes ne sont pas indépendants. "Ils peuvent bien sûr aussi être employés", précise Els Schellens. Selon elle, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est l’un des facteurs permettant de décider d’opter ou non pour le statut d’indépendant. "Les femmes y attachent beaucoup d’importance et de multiples initiatives sont prises afin d’essayer de rétablir la parité homme femme chez les architectes."

(eh/ll/wv)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?