Embouteillages Précédent

1 de 72

Suivant

3 remèdes contre les embouteillages

En cas de pluie, il peut parfois y avoir jusqu'à 400 kilomètres de files pendant l’heure de pointe matinale. En plus d’être pénibles, les embouteillages provoquent également du stress et réduisent la productivité. Il est toutefois possible d’y remédier mais cela demande une certaine indulgence de la part de votre employeur.

14 janvier 2020

Partager

"Les embouteillages sont en partie dus à un modèle de travail rigide où chacun reste de 09h00 à 17h00 sur son lieu de travail", explique Yves Labeeu, conseiller fiscal et juridique chez Attentia. "En envisageant la mobilité de manière différente, les entreprises peuvent réduire considérablement les embouteillages pour leurs employés", poursuit-il. Il cite trois remèdes permettant de gagner du temps.

1. Se rendre au travail avec un vélo d'entreprise

Une alternative évidente à la reine voiture est le vélo d'entreprise comme avantage extralégal. "En principe, vous pouvez comparer un vélo de leasing avec une voiture de leasing. Seuls les 'avantages de toutes nature' ne sont pas facturés, à condition que les employés utilisent régulièrement le vélo pour leurs déplacements", précise Yves Labeeeu. "Cela permet aux entreprises d’économiser beaucoup d’argent en matière de carburant et de places de stationnement."

En plus du volet financier, le vélo d'entreprise offre de nombreux autres avantages. "Les personnes qui font beaucoup de vélo sont en meilleure santé, plus ponctuelles, moins absentes au travail et peuvent mieux se concentrer. Les vélos de leasing électriques garantissent aux employés de ne pas arriver en sueur sur leur lieu de travail."

2. Travailler à distance

Au lieu de se rendre tous les jours au travail, certains employés peuvent travailler à domicile, par exemple pour faciliter la prise d'un rendez-vous privé dans leur agenda ou pour éviter les embouteillages interminables à l’heure de pointe. "Pourquoi devoir à tout prix assister physiquement à une réunion alors qu’il y a suffisamment d'outils de vidéoconférence ?"

3. Heures de travail flexibles

Le vélo d'entreprise ou le télétravail n’est pas possible pour tous les employés. Si un travailleur doit précipitamment quitter son lieu de travail, il sera ravi de bénéficier d'horaires de travail flexibles. "Bien que cela ne change pas grand-chose au niveau du nombre de véhicules sur la route, cela peut faire une grande différence en termes de bien-être et de productivité du travailleur", affirme le consultant. "Proposer de commencer la journée entre 08h00 et 10h00 et de la terminer entre 16h00 et 18h00 est un excellent début !"

Yves Labeeu recommande d'inscrire tout cela clairement dans le contrat de travail. "Pour que les travailleurs n'aient plus à se sentir coupables s'ils partent plus tôt ou arrivent plus tard, mais surtout pour que cela s'inscrive dans la culture de l'entreprise."

(wv/eh/ll) – Source : MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?