Equilibre vie privée/professionnelle
Précédent

1 de 566

Suivant

12 erreurs de pensée qui empêchent les décisions rationnelles

Pour prendre une décision professionnelle bien réfléchie, vous ne suivez pas seulement vos intuitions, mais bien votre raison. Et pourtant, celle-ci est loin d’être parfaite…

Puissance du cerveau

Avec du bon sens, vous pouvez aller très loin sur le plan commercial et professionnel. En revanche, nos modèles de réflexion ne sont pas infaillibles. Nous commettons de nombreuses erreurs de jugement qui rendent nos décisions rationnelles un peu moins 'sensées' que nous le souhaiterions. Le préjugés nous influencent inconsciemment et nous incitent à opérer des mauvais choix.

12 erreurs de pensée

Ces erreurs de pensée récurrentes influencent notre décision rationnelle.

1. Tendance de confirmation

Quiconque ayant déjà une certaine opinion ou idée à l'avance sera ravi d'apprendre que d’autres personnes vont dans son sens. Par conséquent, vous accordez inconsciemment moins d'attention à une opinion opposée. L’ouverture d’esprit vous aidera à enlever vos œillères.

2. Appartenance à un groupe

Vous recherchez inconsciemment des personnes qui confirment vos préjugés. Soyez ouvert aux gens qui remettent en question votre opinion et prenez leurs paroles au sérieux. Cela ne fera que rendre votre décision rationnelle encore plus sensée.

3. Calcul de probabilité

Nous basons souvent notre futur en nous référant à des événements survenus dans le passé. Ce calcul de probabilité crée inconsciemment un certain modèle d'anticipation biaisé. Évitez cette erreur et ne pariez pas sur un résultat attendu.

4. Rationalisation

Personne n'aime entendre des informations contradictoires après avoir pris une décision professionnelle. Et pourtant, cela peut vous être bénéfique. Ne vous leurrez pas et n'essayez pas de trouver des prétextes pour justifier votre décision. Soyez surtout honnête avec vous-même et faites des ajustements si nécessaire.

5. Ignorer les statistiques

Les statistiques peuvent expliquer à peu près tout et sont une source d'information intéressante pour façonner votre décision. Évitez toutefois d’en abuser. Utilisez le bon échantillon et soyez bien informé des résultats. Les données statistiques sont-elles représentatives et pertinentes pour votre prise de décision ?

6. Préjugés

Les personnes ayant une idée particulière en tête voient ou interprètent souvent inconsciemment uniquement les choses qu'elles attendent ou veulent voir. Cette erreur de pensée (biais d'observation) crée une image déformée et peut influencer négativement votre décision. Ne soyez pas partial mais bien ouvert à toutes les contributions et informations (y compris celles qui sont contradictoires) qui peuvent vous aider à prendre la bonne décision.

7. Parti pris

L’être humain est une créature d’habitude, même lorsqu'il prend des décisions. Sortez de la routine, remettez-vous en question et faites de même avec vos décisions.

8. Effet de négativité

Souvent, nous nous concentrons principalement sur le négatif qui nous entoure. Cela affecte notre prise de décision et les risques que nous voulons prendre par notre décision. Soyez guidé non seulement par les conséquences négatives possibles, mais aussi par les conséquences positives découlant de vos choix.

9. Instinct de troupeau

Nous nous reflétons inconsciemment aux autres qui ont pris une décision similaire. Examinez le résultat de leur décision mais n'essayez pas de les copier aveuglément. Ne marchez pas avec le troupeau, prenez votre propre décision en toute conscience.

10. Biais de projection

Cette erreur (également appelée pronostic affectif) nous amène souvent à projeter nos préférences et opinions personnelles actuelles sur l'avenir lorsque nous prenons une décision. Sachez que votre préférence est instantanée et soyez ouvert aux commentaires des autres.

11. Biais temporel

Ne vous concentrez pas uniquement sur les conséquences à court terme, pensez également à long terme.

12. Effet d'ancrage

Cet effet implique que, lors de la prise de décision, nous nous ancrons parfois aux toutes premières informations que nous avons reçues. Pour cette raison, il arrive souvent que nous continuions à comparer toutes les informations ultérieures avec ce 'point d'ancrage'. Par conséquent, essayez de traiter toutes les informations que vous recevez dans le processus de prise de décision avec un esprit ouvert et sans préjugés.

Lisez aussi : 5 bonnes raisons de faire des erreurs

(mr/eh)


10 février 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé