Recruter un employé 'ordinaire' coûte 15.000 euros

Les entreprises belges mettent en moyenne 45 jours ouvrables pour remplir leurs postes vacants. Cela résulte d’une enquête de SD Worx sur les pratiques de recrutement dans 200 entreprises établies en Belgique. Pas moins de trois quart (75%) des entreprises interrogées n’arrivent même pas à pourvoir certains postes vacants.

14 octobre 2013

Partager

« Si vous savez que 40% des nouveaux travailleurs pensent déjà à un autre travail durant leur première année, l’importance d’un recrutement et d’une sélection consciencieux, d’un bon lien avec l’organisation et d’une idée précise du coût total devient bien plus claire. » (Johan Ceulemans, SD Worx)

On constate aussi que la plupart des entreprises n’ont aucune idée du coût total d’un engagement ou sont plutôt nonchalantes quant au contrôle des coûts, alors que le recrutement d’un employé ‘ordinaire’ via un bureau de recrutement avoisine tout de même les 15.000 euros.

L'embauche, un processus lent ...

Selon SD Worx, les entreprises ont toujours besoin de plus de temps pour pourvoir leurs postes vacants (45 jours ou plus en moyenne). Pour un quart (25%) des engagements, on a même besoin de plus de 67 jours ouvrables ou plus de trois mois. Seule une organisation sur quatre réussit à finaliser un engagement dans les 30 jours ouvrables.

Trois quart (75%) des entreprises interrogées n’arrivent même pas à pourvoir certaines offres d’emploi. Il s’agit d’offres d’emploi problématiques qui sont vacantes depuis une longue période ou qui sont même annulées.

Pas moins de 55% des entreprises industrielles et 45% des organisations du secteur des services mentionnent plus de 10% d’offres d’emploi problématiques. La situation est meilleure dans les secteurs de l’Administration publique, des soins de santé et de l’aide sociale où ‘seulement’ 30% des organisations ont plus de 10% de postes vacants problématiques.

... et coûteux

Enfin, on constate étonnamment que les personnes interrogées donnaient des prix très variés pour un recrutement. Le coût mentionné par celles-ci se situait entre les 250 EUR et les 26.500 EUR, avec une moyenne de 5.372 EUR. Les organisations semblent rarement calculer le coût total d’un engagement. Ce coût comprend les factures des partenaires externes, les salaires des propres collaborateurs du staffing, les coûts de fonctionnement et les coûts de logiciel. Selon un calcul de SD Worx, on en revient donc à un coût total de 14.827 EUR pour l’engagement d’un profil standard (employé).

« Si vous savez que 40% des nouveaux travailleurs pensent déjà à un autre travail durant leur première année, l’importance d’un recrutement et d’une sélection consciencieux, d’un bon lien avec l’organisation et d’une idée précise du coût total devient bien plus claire. » Johan Ceulemans, Managing Director Staffing chez SD Worx Consulting.

Pour un engagement 'standard' Coût par engagement
Partenaires externes (R&S, assessment,…) 10.000 euros 
Publication de l’offre d’emploi dans les médias (uniquement en ligne) 2.500 euros 
Rémunérations d’un collaborateur du staffing 1.724, 14 euros 
Frais de fonctionnement: lieu de travail 406,07 euros 
Frais de fonctionnement: formation d’un collaborateur du staffing 34,48 euros 
Coûts de logiciel (uniquement modules de base) 162,76 
  14.827 euros 

SD Worx, le prestataire de services RH a enquêté auprès de 200 entreprises sur leur politique en matière de staffing. L’enquête est la deuxième partie des HR Benchmarks 2013. 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.