Pas reçu d’augmentation ? 4 questions à poser

Félicitations ! Vous avez finalement osé demander à votre patron de discuter d'une éventuelle augmentation salariale. Vous partez au combat les jambes tremblotantes mais êtes bien préparé. Que faire si l’on vous répond par un 'non' catégorique ?

9 mai 2018

Partager

Si on vous dit non...

Négocier un salaire n'est pas facile. En tant qu'employé, vous n'y êtes généralement pas habitué alors que la personne qui s'occupe des négociations salariales jongle avec les chiffres.

Le bureau de recrutement Robert Half recommande ce qui suit : "La meilleure façon de faire face à un 'non' est de s'attendre à une réponse négative à l'avance. De cette façon, vous éviterez les mauvaises surprises pendant la négociation. Si ou vous dit 'non', vous répondrez par une (ou plusieurs) des 4 questions ci-dessous. En voici un aperçu :

1. 'Selon l’entreprise, dans quelle catégorie de salaire figure ce poste ?'

Il est important de savoir quel est l’ordre de grandeur dans lequel votre employeur se situe. Cela peut servir de base pour la poursuite des négociations. Assurez-vous également de ne pas demander un montant fixe mais plutôt une amélioration générale des conditions afin d’avoir plus de marge de manœuvre.

2. Quand serai-je évalué ?

Les entretiens d'évaluation, s'ils sont positifs, sont idéaux pour sonder l’éventualité d’une augmentation salariale. Faites en sorte que cette date soit flexible. Si la première évaluation a normalement lieu après un an, essayez de la planifier après 6 mois.

3. Y a-t-il des bonus en plus du salaire ?

Les entreprises peuvent parfois rendre une négociation de contrat plus intéressante en promettant des bonus sur base régulière. Même en signant un nouveau contrat, cela peut déjà être le cas.

Si l'employeur ose proposer une prime, assurez-vous d'être bien informé des conditions d’application. Demandez quand les montants sont versés et à combien ils s’élevaient ces dernières années. Cela vous permet de mettre une légère pression afin qu’ils ne soient pas 'oubliés' cette année.

4. Y a-t-il d'autres avantages non-financiers ?

Ne vous méprenez pas: "Tout n’est pas qu'une question d'argent." Votre contrat peut avoir beaucoup d'avantages en plus du montant versé sur votre compte en banque. Une formation supplémentaire ou des jours de vacances peuvent par exemple être très utiles et coûteront moins cher à l’employeur.

Entamez la conversation en faisant preuve à la fois de courage et de respect. Et commencez surtout par bien faire votre travail et tout se passera bien !

(eh/jy)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.