Jobs d'avenir
Précédent

1 de 143

Suivant
Article suivant:

L'électromécanique face à une pénurie de talents

Ces 7 techniciens trouveront immédiatement du travail

technitrouverjob

« Une constante dans la liste : trop peu de jeunes optent pour une formation technique. »

Le marché du travail a besoin de techniciens. Nous passons en revue les métiers techniques les plus prisés dans les professions industrielles et artisanales. Tous ces emplois sont considérés comme des profession fortement en pénurie, avec plusieurs centaines de postes vacants chaque année.

1. Électricien de maintenance

L'électricien de maintenance veille à la qualité des installations électriques et en assure l’entretien. Il y a beaucoup de travail dans ce domaine et l'électrification en cours n'y est pas étrangère. Des panneaux solaires aux bornes de recharge, l'évolution technologique a pris son essor ces dernières années, ce qui signifie que les électriciens de maintenance doivent également poursuivre leur formation.

2. Électrotechnicien

Ce métier fait également partie de la catégorie des électriciens et des électromécaniciens. L'électricien industriel réalisant des installations électriques dans les bâtiments est par exemple très demandé. Cet emploi requiert également des compétences spécifiques en électricité et en électromécanique.

Dans la même catégorie que l'électrotechnicien, l’installateur de produits électriques et électroniques est également fort prisé sur le marché du travail, en partie parce que les bons électriciens choisissent généralement de travailler en tant qu’électriciens plutôt qu’installateurs.

3. Technicien en électromécanique

Un profil très recherché en électromécanique est celui de technicien en installations industrielles . Ce profil met en place des installations automatisées ou des systèmes industriels. Il les règle et en assure souvent la maintenance. Là aussi, une formation (complémentaire) est importante car des connaissances en mécanique, en électricité, en informatique et en automatisation sont nécessaires.

Le technicien en réseaux de communication relève également de la pénurie persistante en électromécanique. Ce profil installe et exploite des réseaux, tant dans les bâtiments résidentiels qu'industriels.

4. Responsable technique

Le responsable de la production industrielle fait face à une pénurie importante. Celui-ci gère les opérateurs et les conducteurs de machines dans des secteurs tels que l'alimentation, la chimie, les matières plastiques ou l'énergie. Ce profil suit la production et contrôle le fonctionnement des installations. Au sein de cette catégorie, le responsable des méthodes de production et d'industrialisation, ainsi que le responsable de la maintenance industrielle sont également très prisés sur le marché de l'emploi.

5. Mécanicien de véhicules

Des voitures aux vélos, tous les véhicules ont besoin d'un technicien . Au sein de cette catégorie professionnelle, le technicien de machines de chantier, agricoles et de levage constitue une pénurie particulièrement importante. Ces personnes réparent et contrôlent les machines agricoles, de chargement et de déchargement, souvent sur place, ce qui ne facilite pas leur travail.

Dans cette catégorie de mécaniciens, il existe de nombreuses offres d'emploi destinées aux mécaniciens d'entretien automobile, mais le mécanicien d'entretien qui répare ou révise les camions ou les autobus fait face à une forte pénurie de candidats.

6. Technicien frigoriste

Le technicien en réfrigération et climatisation est responsable de l'installation et de la maintenance des systèmes dits HVAC (Heating, Ventilation, AirConditioning). Ces systèmes évoluent également rapidement d'un point de vue technologique et deviennent donc de plus en plus complexes.

7. Transformateur de viande

Le boucher est à la fois une profession en pénurie, un métier industriel et de l’artisanat. On observe une évolution vers l'industrialisation de certaines tâches (telles que le désossage) qui ne doivent plus être effectuées dans la boucherie. Ce sont principalement ces boucheries qui peinent à trouver des bouchers, bien que le défi soit plus large. En effet, le nombre d'apprentis dans les écoles de boucherie reste limité. Ce qui est d'ailleurs vrai pour toutes les professions de cette liste : trop peu de jeunes optent pour une formation technique.

(wv/eh)


22 mars 2023
D'autres ont également regardé