Où se déplace-t-on le plus en vélo pour aller travailler ?

Le fournisseur de services RH Acerta a enquêté sur l'utilisation du vélo chez les personnes qui vivent et travaillent en ville ou dont le lieu de travail est à moins de 10 kilomètres de leur domicile. Il apparaît que l’utilisation du vélo gagne clairement en importance, et ce surtout dans les grandes villes.

30% des employés belges vivant à moins de 10 kilomètres de leur lieu de travail choisissent régulièrement le vélo comme moyen de déplacement pour aller au bureau. En 2011, c’était déjà le cas de 20% des employés. L'utilisation du vélo a donc augmenté de moitié en cinq ans. Même les personnes qui vivent et travaillent en ville utilisent plus souvent le vélo.

Sint-Niklaas est la ville du cyclisme

Bien que les grandes villes obtiennent de bons résultats en matière d’utilisation du vélo, il apparaît que l’employé devant parcourir une distance allant jusqu’à 10 kilomètres en vélo habite généralement à l'extérieur de la ville.

En revanche, certaines villes doivent servir d’exemple pour d'autres. C’est le cas de la ville de Bruges où 28,80% des employés vont régulièrement travailler en vélo. Depuis 2011, près de deux fois plus de brugeois (47,8%) prennent fréquemment leur vélo pour aller au bureau. Cette croissance s’observe également à Gand, avec une augmentation de 71,2% (24,4% d'utilisation régulière) et à Anvers où l'utilisation du vélo a augmenté de 46,3% (seuls 14,1% des travailleurs utilisent régulièrement le vélo pour se rendre au travail).

Sint-Niklaas se révèle être la ville du cyclisme par excellence. 29,64% de ses résidents vont régulièrement en vélo au travail. Inversement, la ville de Genk est l'endroit où le plus petit nombre d'employés, soit 6,4%, se rendent au bureau en vélo.

Quid de Bruxelles et de la Wallonie ?

A Bruxelles, le vélo connaît moins d’engouement : seuls 3,4% des salariés qui y travaillent l’utilisent régulièrement, ce qui représente tout de même une augmentation de 68,2%. Il est interpelant de constater qu’il n’y a pratiquement aucun lieu de travail accessible en vélo dans les différentes villes de Wallonie. En poussant les recherches, Liège présente les meilleurs chiffres à savoir 3,7% de ses habitants qui utilisent régulièrement le vélo pour aller au travail. Mons suit avec 3,1% et Namur avec 2,5%.

"Nous observons certaines différences en matière de comportement à l’égard du vélo dans les différentes villes étudiées mais, à l'échelle mondiale, il y a une nette augmentation de l'utilisation de la bicyclette dans les trajets depuis/vers les lieux de travail en Belgique", déclare Sarah Peeters, directrice d'Acerta Consult.

Jeunes vs. Vieux ?

De plus, il apparaît que le nombre de cyclistes est généralement plus élevé chez les jeunes de 18 à 22 ans (22,1%) que chez les travailleurs plus âgés. Environ 14% des travailleurs âges de 23 à 57 ans utilisent le vélo tandis que, pour les personnes de 58 à 62 ans, 11,1% l’utilisent régulièrement.

Indemnité vélo

L’étude d'Acerta montre également que la plupart des employés qui se déplacent à vélo sont récompensés. C'est le cas pour la majorité des 93,5% d'employés cyclistes. 6,5% des travailleurs utilisent leur vélo sans recevoir de compensation financière de leur employeur pour ce mode de déplacement.

(eh/jy) – Source : Acerta 

Plus d'info Embouteillages , Lieu de travail

03/10/2017