Les starters ne sont pas en phase avec la réalité

Selon un tour de table organisé par le Young Entrepreneur Council (YEC), organisation américaine sans but lucratif, les entrepreneurs ont souvent une approche idéaliste du marché de l’emploi. Leurs attentes ne correspondent pas toujours à la réalité.

Selon le Young Entrepreneur Council, les entrepreneurs qui démarrent nourrissent beaucoup d’attentes sur leurs premiers engagements, mais doivent souvent faire marche arrière pour éviter de porter atteinte à leur entreprise voire de commettre l’irréparable.

Riche des conseils de jeunes entrepreneurs, l’organisation nous éclaire sur les pièges suivants :

1. Croire que tout le monde pense la même chose

Une erreur fréquente chez les jeunes entrepreneurs. Expliquer et puis laisser l’équipe exécuter et s’attendre à ce que les missions soient menées exactement comme on voudrait. Plutôt irréaliste. Consacrez assez de temps à vos collaborateurs et assurez-vous d’être sur la même longueur d’onde. Ce n’est qu’ainsi que cela fonctionnera comme vous le souhaitez.

2. Ne pas licencier les travailleurs médiocres

Ne pas licencier des collaborateurs qui fournissent des prestations moyennes peut être désastreux pour votre entreprise. Cela peut paraître dur, mais les membres du personnel qui livrent juste un travail satisfaisant alors que vous avez besoin de vrais talents, sont une vraie menace pour l’équipe : celle de tirer chacun vers le bas.

3. Ne pas consacrer d’attention au développement de vos collaborateurs

Les meilleurs collaborateurs se soucient de la croissance de leur organisation, mais bien évidemment aussi de leur développement personnel. En tant que chef d’entreprise, vous devez veiller à ce que chacun ait la possibilité d’étendre ses connaissances. Les meilleurs collaborateurs iront toujours voir ailleurs dès qu’ils n’ont plus le sentiment de pouvoir évoluer dans l’entreprise.

4. Ne pas laisser d’initiative à votre personnel

Vos collaborateurs veulent naturellement faire sortir du lot et aider à faire de votre business une entreprise remarquable. Soyez patient, laissez-les remplir leur mission à leur manière et valorisez leurs idées.

5. S’attendre à ce que chacun soit bon dans tout

Nous n’avons pas tous les mêmes qualités. L’un est bon dans les chiffres, mais pas forcément le meilleur vendeur. Veillez à ce que chacun se sente à sa place et puisse se développer dans un emploi qui lui va. Laissez les membres de votre équipe se focaliser sur leur domaine d’excellence.

6. Engager des amis

Il peut paraître tentant d’intégrer des amis dans votre entreprise. Mais les amis ou la famille ne sont pas toujours les meilleurs collaborateurs ou les collègues qu’il vous faut. Ils pourraient par exemple croire qu’ils peuvent se permettre d’arriver tard parce que vous ne vous fâcherez pas sur eux. N’engagez que des individus qui sont réellement indiqués pour le job et donc pas seulement pour vos liens amicaux.

(sc) - Sources : Express.be

21/06/2013

  • 21 juin 2013