Les parents pourront bientôt rester chez eux le mercredi après-midi

Il sera bientôt possible de travailler un demi jour par semaine depuis votre domicile, et ce pendant une durée de 40 mois. Pour de nombreux parents, il s'agit d'un soulagement au niveau de leur semaine de travail. Par conséquent, l'équilibre entre le travail et la vie privée deviendrait plus supportable.

Lutter contre le temps

Beaucoup de parents ont du mal à combiner leur travail et leur vie privée. Comment parvenir à chercher les enfants à la crèche ou à l'école ? Et que faire le mercredi après-midi quand ils ont congé ? Comment occuper leurs vacances scolaires par différentes activités ? Il est souvent difficile pour les parents travaillant à temps plein d'accorder suffisamment de temps aux membres de leur famille. Comment parvenir à passer plus de temps avec eux tout en gérant vos urgences professionnelles ? Sans parler du temps dont vous avez besoin pour vous...


Selon les chiffres du conseil économique et social de Flandre (SERV), 54,6% des travailleurs trouvent leurs conditions de travail acceptables. Pour les autres, il existe un ou plusieurs problèmes qui affectent leur équilibre vie privée-vie professionnelle. Ceux-ci entraînent notamment du stress ou une baisse de motivation. Au niveau des indépendants, 40,7% trouvent leurs conditions de travail correctes.

En faveur du congé parental à un dixième

Le fait qu'un travailleur moyen ait parfois besoin de reprendre ses esprits n'est guère surprenant. Il est temps de réorienter l'équilibre vie privée-vie professionnelle dans la bonne direction. Une personne qui a des enfants pourra bientôt prendre une demi-journée de congé parental par semaine. Cela peut faire une grande différence.

Rester le mercredi après-midi à la maison

Une des nouvelles mesures dans le pipeline est le congé parental à un dixième. Pendant 40 mois, un parent peut rester à la maison une demi-journée par semaine.


Le mercredi après-midi semble être le choix le plus populaire. Les enfants ne sont pas à l'école, ont souvent des passe-temps et doivent être conduits à gauche à droite. Rester une demi-journée peut considérablement soulager le planning hebdomadaire.


Le crédit temps sans motif - aussi appelé 'crédit-temps tour du monde' deviendrait complètement aboli. Les employés ne pourront désormais plus interrompre leur travail à temps plein pendant une année pour voyager, travailler dans leur maison ou s'adonner à d'autres activités.

Télétravail plus facile

Vous ne pouvez pas (plus) prendre de congé parental ? Faire du télétravail deviendra bientôt plus facile. Le télétravail structurel est déjà régulé (par exemple un jour ou quelques heures par semaine). Dans quelques temps, un cadre d'application en matière de droit du travail sera prévu pour le télétravail occasionnel. Cela regroupera par exemple le demi-jour où vous restez chez vous parce que vous attendez la visite d'un plombier.


Avant, un employeur qui permettait sporadiquement à ses employés de travailler chez eux le faisait en l'absence de tout cadre juridique. De fait, ni l'employé ni l'employeur ne savaient exactement quelles étaient les règles à respecter à ce sujet.


L'employé peut demander d'effectuer du télétravail occasionnel en cas de force majeure ou pour des raisons personnelles qui font qu'il ne peut pas travailler dans un bureau. Les exemples de force majeure les plus connus sont la panne d'essence ou la grève des trains. Les raisons personnelles sont par exemple une visite chez le dentiste, des formalités administratives, la visite d'un technicien,... L'employé indique quand il souhaite travailler à la maison. L'engagement verbal de l'employeur est suffisant. S'il refuse, l'employé doit écrire ses motivations sur papier. L'employeur pourra par exemple refuser la demande si l'employé doit absolument être présent le jour demandé pour une réunion ou s'il fait un usage excessif du télétravail occasionnel.


Il est évident que le télétravail occasionnel est uniquement possible dans la mesure où l'employé exerce une fonction et/ou une activité qui le permet. En tant que gardien de sécurité ou réceptionniste, il est impossible de travailler à la maison, vu que leur présence dans l'entreprise est essentielle à l'exercice de leurs fonctions.


Attention, ces nouvelles mesures n'ont pas encore été publiées au Moniteur belge et nous ne savons pas encore exactement quand elles entreront en vigueur. Il est tout à fait possible que certains détails soient encore modifiés.


(eh/jy) 

Plus d'info Lieu de travail , Détente , Télétravail , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle , Développement personnel

28/02/2017