Les lieux de travail modernes rendent solitaires et malades

De plus en plus de personnes choisissent de travailler comme freelance. Notre société semble encourager cette mesure, mais celle-ci exige tout de même certains sacrifices.

Au cours des dernières années, une 'économie freelance' s'est petit à petit créée. Les individus trouvent une niche et optent beaucoup plus rapidement pour un statut d'indépendant. Les employés ont de plus en plus la possibilité de travailler à domicile ou à distance et ne sont plus liés à un lieu ni à des horaires fixes. L'évolution technologique rapide y contribue certainement car elle permet aux employés de créer un milieu de travail qui n'est pas nécessairement rattaché à un bureau.


Bien sûr, le travail flexible peut être amusant et utile, mais il existe des points négatifs qui restent sous-exposés et auxquels les individus effectuant la transition vers un travail de freelance pensent rarement.

Les effets secondaires d'un travail de freelance

Une nouvelle carrière à votre propre compte peut entraîner de la solitude ainsi qu'un manque d'interactions sociales. Toute personne travaillant au quotidien dans un bureau aura des conversations rapides avec ses collègues ou collaborera sur l'un ou l'autre projet. Sans cela, vous courrez le risque de vous sentir seul.


La 'solitude', un mot lourd de sens. Etre de temps en temps seul peut faire du bien, soyez juste prudent et faites attention à ne pas vous isoler complètement du monde qui vous entoure. La solitude entraîne bien des inconvénients. Une étude menée par l'Université de Brigham Young a révélé que le manque d'interactions sociales avait le même effet que celui de fumer 15 cigarettes par jour.

Quels sont les effets secondaires ?

  • un raccourcissement de la durée de vie
  • une réduction de la puissance du cerveau
  • une baisse du quotient intellectuel
  • un dérèglement du taux d'hormones
  • une augmentation de la vulnérabilité du corps aux maladies et infections
  • une hausse du risque d'hypertension artérielle
  • une perturbation des habitudes de sommeil
  • un encouragement au raisonnement illogique
  • une stimulation de l'hormone du stress

Il y a donc des impacts tant physiques qu'intellectuels.

Comment empêcher cela ?

Vous travaillez depuis la maison et n'avez pas de collègues directs ou peu de contacts avec d'autres personnes ? Essayez d'opter pour l'interaction dite 'sociale'.


Appelez par exemple des amis pendant vos pauses, faites une vidéoconférence avec les membres de votre famille, planifiez un déjeuner ou une soirée avec des amis… Cela stimulera votre énergie mentale.


Les interactions sociales veillent à ce que le cerveau soit stimulé et reste en activité. Il garde ainsi les émotions en équilibre afin de pouvoir se concentrer sur les tâches plus difficiles. Les contacts sociaux veillent à ce que le cerveau soit récompensé par la dopamine et l'endorphine qui apparaissent dans de telles circonstances. Il existe donc une sorte de système de récompenses intégrées qui nous pousse à continuer à parler avec les autres.


Une interaction sociale correcte rend nos brainstormings fructueux. Notre cerveau étant challengé, nous restons mentalement alerte et de nouvelles idées surgissent parce que nous sommes constamment occupés à traiter nos pensées. Discuter de nos idées nous rend plus ouvert et plus créatif. Un cerveau actif offre des solutions créatives ainsi qu'un processus créatif plus fluide.

Environnement de travail moderne

Les développements technologiques actuels font en sorte que le bureau traditionnel en arrière-plan disparaît. Pourquoi pas ? Le nouveau monde du travail à certainement plus d'avantages que d'inconvénients.


Il reste naturellement important de respecter nos propres besoins sociaux et d'être conscient que cela peut être dangereux si une partie de notre environnement social disparaît.


Votre vie sociale ne consiste pas uniquement à remplir votre emploi du temps qui est peut-être déjà surchargé, elle est aussi très importante pour votre bien-être. Vous retiendrez cela dès que vous aurez tendance à vous isoler ou lorsque vous serez plongé dans votre travail et que vous n'aurez pas de collègue pour vous faire quitter votre bulle.


(eh/jy) – Source : Hrsquare.be 

Plus d'info Lieu de travail , Réunions , Collègues , Indépendant & Activité complémentaire , Télétravail

12/01/2016