La connaissance de soi permet de garder son emploi

"Que se passe-t-il si on forme des travailleurs et qu’ils quittent ensuite l’entreprise ? Et si on ne fait rien mais qu’ils y restent ?" Cette petite boutade fait souvent le tour des départements RH mais présente tout de même un fond de vérité. Quiconque ayant une bonne vision de ses propres talents sera moins susceptible de chercher un autre emploi. Voilà ce qui ressort clairement d'une étude réalisée par le prestataire de services RH Acerta, en collaboration avec Jobat.be.

26 septembre 2018

Partager

92% des employés interrogés par Acerta et Jobat.be disent connaître leurs propres talents. Pour 32% d'entre eux, c'est en partie grâce à leur employeur. Les employés qui sont conscients de leurs talents sont moins susceptibles d’aller voir ailleurs. Parmi les personnes qui connaissent leurs talents, 20% disent ne pas être intéressées par toute autre offre d'emploi. Chez les personnes qui les ignorent, il est question de 10%.

Il y a aussi une différence à long terme. Parmi les personnes qui connaissent leurs talents, 63% se disent ouvertes à d'autres opportunités à moyen terme. Pour celles qui ne les connaissent pas, cela monte à 75%. La conclusion est donc la suivante : les personnes qui connaissent leurs talents semblent moins enclines à changer d'employeur.

Fausses croyances

Le rôle de l'employeur revêt une certaine importance. Plus il prend ses fonctions de coach de talents, plus il a de chances de garder ses collaborateurs. "Les efforts des employeurs sont en effet récompensés par une plus grande loyauté", déclare Tom Vlieghe, directeur d'Acerta Consult. "Il est erroné de croire que les employés partent à la concurrence après avoir développé leurs talents auprès de leur employeur."

Selon l'enquête d'Acerta et Jobat.be, si leur fonction disparaissait chez leur employeur, 55% des employés seraient satisfaits d’occuper un nouveau poste dans la même entreprise, même si celui-ci s’avère complètement différent. Beaucoup d'employés sont ouverts à une position où ils doivent faire appel à des talents et à des compétences qu'ils n'ont jamais utilisées auparavant. Ils préfèrent le faire sous la coupe de leur employeur actuel.

Besoin de talent

Le fait que les employés puissent évaluer correctement leurs propres talents les rend plus flexibles. "En cette période de pénurie sur le marché du travail, le coaching de talents peut aussi être une réponse créative aux besoins élevés de talents. Cela rend également votre entreprise flexible et propice à y travailler plus longtemps. La crainte d'une augmentation de la valeur marchande des employés et d’un départ vers la concurrence s’avère injistifiée", affirme Tom Vlieghe.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.