Apprenez à mieux écouter en 5 points

Certaines personnes ne parviennent vraiment pas à écouter. Quoi que vous leur racontiez, c’est comme si vous vous butiez à un mur. Mais vous, écoutez-vous toujours avec attention ? Ces 5 techniques développeront en vous de bonnes capacités à l’écoute.

13 novembre 2012

Partager

1. Encourager

Un interlocuteur à l’écoute exhorte régulièrement l’autre à poursuivre ses propos. Cela peut se faire en utilisant le bon langage corporel, comme hocher brièvement de la tête ou avec de courtes réponses comme ‘d’accord’, ‘oui’, ou ‘je comprends’.

2. Paraphraser, investiguer et confirmer

Selon le Program on Negotiation de la Harvard Law School, écouter est un processus dynamique qui se produit en trois étapes ; paraphraser (‘Si j’ai bien compris, vous voulez dire que…’), investiguer (‘Pouvez-vous m’expliquer comment vous arrivez à cette conclusion ?’), et confirmer (‘Je comprends que vous êtes déçu…’). Des individus bien à l’écoute et actifs appliquent toujours ces trois principes avec soin, ainsi ils peuvent mieux comprendre les sentiments de leur interlocuteur.

3. La technique du miroir

La technique du miroir consiste à imiter votre interlocuteur de manière subtile. Celui-ci se penche-t-il doucement vers la gauche ? Alors vous faites juste la même chose, mais dans l’autre sens, vous vous penchez vers la droite. L’effet miroir se fait automatiquement dans des situations où les gens se sentent à leur aise. En plus, l’effet miroir veut aussi que vous répétiez les dernières paroles ou l’essentiel de ce que prononce votre interlocuteur. Cela prouve votre compréhension et votre intérêt.

4. Ne pas interrompre

C’est parfaitement normal que l’on veuille exprimer ses pensées sur un sujet déterminé. De crainte, on oublie ce que l’on veut dire, et l’on ose bien réduire quelqu’un au silence, consciemment ou non. Mais rien de plus impoli d’interrompe continuellement les autres lorsque c’est à leur tour de parler. Ecrivez en liste à puces ce que vous voulez dire et attendez patiemment votre tour.

5. Résumer

Il est conseillé de résumer de temps en temps pendant l’écoute ce que votre interlocuteur vient de dire. Ce vous autorise à reparler de que vous n’avez pas compris. C’est particulièrement pratique pendant une conversation téléphonique où une mauvaise connexion peut créer la confusion.

Sources: Express.be

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.