10 éléments devant figurer dans toute politique de travail à domicile

Pas de relations entre collègues, interdiction d’emporter des fournitures chez soi ou ne pas quitter le bureau une heure plus tôt que prévu. Chaque entreprise a ses propres règles. Mais que faire quand vous travaillez chez vous ? Voici dix règles devant figurer dans toute politique de travail à domicile.

26 octobre 2018

Partager

Pas moins de 63% des entreprises comptent au moins quelques employés qui travaillent régulièrement à domicile. Ce pourcentage ne fera qu'augmenter à l'avenir. En revanche, presque aucune d’entre elles n’ont une politique spécifique en la matière énonçant clairement les règles auxquelles les employés doivent se conformer.

Il existe souvent des règles non écrites mais celles-ci créent de la confusion. Voulez-vous faire du travail à domicile un succès ? Les employés doivent d’abord savoir quelles sont vos attentes de leur part. Grâce à ces dix règles, ils le sauront parfaitement !

1. Travailler à la maison est-il envisageable ?

Toutes les tâches ne peuvent pas être effectuées à domicile. Pour certaines fonctions, il suffit d'être au bureau de temps en temps voire même pas du tout. Il est important de déterminer à l'avance si un poste est adapté ou non au travail à distance. Si ce n’est pas le cas, votre rôle en tant qu'employeur est de mettre immédiatement les choses au clair afin que tout le monde sache ce qui est possible et ce qui ne l'est pas.

2. Horaires de travail concrets

Si vous travaillez régulièrement à la maison, vous aurez sûrement déjà vécu cette situation : vous déposez les enfants à l’école, faites une course rapide et ouvrez enfin votre ordinateur tout en sirotant une tasse de café. Il est presque 10h00 et vous commencez seulement à travailler alors que vous avez déjà reçu plusieurs e-mails. Il est important de savoir exactement quand vous devez être joignable pour que vos collègues puissent facilement vous contacter. Si c’est de neuf heures du matin à cinq heures du soir, mettez-le sur papier afin d'éviter les malentendus.

3. Voici comment répondre

Un collègue a besoin de vous de toute urgence mais ne peut pas vous joindre ? C’est embêtant ! Voilà pourquoi il faut convenir que le travailleur à domicile réponde dans un délai imparti. Cela garantit également que la personne soitréellement à son poste de travail.

4. Outil pour mesurer la productivité

Vous aurez de toute façon moins de contrôle sur quelqu'un qui travaille chez lui. Envie de savoir si la personne travaille suffisamment ? Analysez exactement ce qu’elle fait pendant la journée : combien de clients ont été contactés ? Combien de tempsà été consacré surtel projet ? Combien de problèmes ont-ils été résolus au cours de cette période ?

5. Ordinateur, téléphone, voiture ?

Les travailleurs à domicile doivent bien évidemment disposer de matériel de qualité pour bien faire leur travail. Le travailleur reçoit-il un ordinateur portable de l'entreprise ? Inscrivez-le sur papier. Doit-il financer son propre équipement ? Soyez bien clair à ce sujet.

6. Support technique

Vous ne pouvez rien faire contre les problèmes techniques. Mais toutes les entreprises ne disposent pas d’une équipe capable de résoudre les problèmes à distance. Un manuel destiné aux travailleurs à domicile en cas de problèmes techniques n’est donc pas un luxe.

7. Les bons motifs de licenciement

Renvoyé pour des raisons obscures ? Le télétravail peut parfois en être la cause. Bon nombre d'employeurs n'aiment pas voir leurs employés de manière occasionnelle ou même pas du tout. Assurez-vous qu'il existe des règles claires relatives au licenciement afin que le travailleur à domicile ne soit pas écarté simplement parce qu'il ne vient pas (souvent) au bureau.

8. Espace de bureau sécurisé

Certaines entreprises aiment savoir où leurs employés travaillent. Est-ce à la maison dans le salon ou dans un abri de jardin emménagé en bureau ? Il est important que cet environnement soit sain et avant tout sûr. Il n’y a rien de plus agaçant que de perdre un ouvrier à cause d'un accident qui aurait pu être évité.

9. Le danger d'Internet

De nombreuses entreprises travaillent sur des réseaux sécurisés, notamment en ce qui concerne les informations sensibles. Si vous travaillez à la maison ou à la bibliothèque, vous utiliserez un réseau différent et vous devrez dès lors faire preuve de prudence. Si votre employeur ne souhaite pas que vous vous connectiez aux réseaux publics, cela doit être clairement décrit dans la politique de télétravail.

10. Informations confidentielles

La sécurité et les informations confidentielles vont de pair. Vous protègerez bien mieux les informations dans un environnement sécurisé. En tant que travailleur à domicile, cela n'est pas toujours facile et vous passerez vite un appel téléphonique à votre conjoint(e) ou enverrez un e-mail dans un café animé. Ce n'est que lorsqu'il existe des règles claires en matière d'informations confidentielles que vos employés sauront comment les gérer.

(eh/ll) – Source : TechRepublic

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.