Précédent

1 de 726

Suivant
Article suivant:

De Microsoft à SAP : quand les entreprises informatiques créent elles-mêmes des écoles

Switch de carrière : de Diable Rouge à conseiller en traitement du sol

12 août 2019
Joos Valgaeren, ancien Diable Rouge, est désormais consultant en traitement du sol chez Aquafin.
Joos Valgaeren est un ancien Diable Rouge qui a joué dans les clubs de Roda JC (Pays-Bas), du Celtic (Ecosse) et de Bruges.

"Quand j'avais 34 ans, mon corps a émis un signal en me disant qu’il avait suffisamment donné. J'ai pensé à ce que je voulais faire après le football et j'ai décidé de reprendre des études afin de devenir arpenteur. J'ai toujours ressenti un manque en matière de diplômes", explique-t-il.

Vilain petit canard

Il a donc commencé des études à l'âge de 35 ans. "A ce moment-là, j’étais un peu le vilain petit canard de la classe", poursuit-il.

Est-ce que ses camarades de classe qui avaient quinze ans de moins que lui savaient qu’il était joueur de football professionnel ? "La plupart d’entre eux n’étaient pas au courant. Ils devaient peut-être avoir neuf ans quand j'ai connu mon heure de gloire. Je pense plutôt que leurs pères me connaissaient. J'avais aussi endossé le rôle de la figure paternelle de la classe ", se souvient-il. Il a toujours des contacts avec certains d'entre eux. "Nous nous revoyons régulièrement."

Encore travailler ?

Après ses études, Joos Valgaeren a postulé une seule et unique fois : chez Aquafin. Il y a été engagé comme conseiller en traitement du sol et exerce toujours ce métier actuellement. Si Aquafin doit travailler sur des terrains privés, Joos veillera à ce que cela soit possible et que tout se passe dans le respect des législations en vigueur. Son quotidien est partagé entre la coordination, les tâches administratives et le volet juridique. "Je suis assez fier de ce que nous faisons chez Aquafin. Nous assurons la propreté des cours d'eau, une cause très noble que je défends volontiers."

Une question inévitable est la suivante : un joueur professionnel comme Joos Valgaeren était-il obligé de travailler après sa carrière ? "De nos jours, les joueurs de football gagnent beaucoup plus qu’à l’époque même si je gagnais déjà bien ma vie. Pour une personne d’une trentaine d’années, rester à la maison à ne rien faire n’a pas beaucoup de sens. J'ai trois enfants et je voulais leur montrer l'exemple. Vous ne le faites pas en jouant au golf tous les jours", dit-il sobrement.

Joos Valgaeren ne se plaint pas de sa réorientation de carrière. "J'aime profiter de la vie", dit-il. Il garde peu de contacts avec ses anciens collègues du monde du football. "Il y a peu de temps, le Celtic m'a invité à jouer à un match avec mes coéquipiers de l’époque. C'est le club où j'ai connu le plus de succès. Le stade était rempli alors que nous n’étions qu’une équipe de vétérans en train de jouer tranquillement au football (rires)."

(eh/ll) – Source : MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 15212 autres jobs