Indépendant & Activité complémentaire Précédent

1 de 92

Suivant

Plus de 15.000 Belges ont profité des revenus complémentaires non taxés

Les employés, les indépendants et les retraités peuvent gagner jusqu'à 6.000 euros exemptés d'impôts chaque année. En un an, 14.723 Belges ont effectué 27.404 activités via le travail associatif tandis que 526 Belges ont fourni 8.620 services occasionnels à des particuliers. Sur cette période, 30,5 millions d’euros exemptés d’impôts ont été gagnés.

17 septembre 2019

Partager

Ce nouveau statut est de loin le plus populaire dans le secteur du sport, a déclaré Maggie De Block, ministre des Affaires sociales. "Le secteur du sport réclamait depuis des années un nouveau système de rémunération plus simple. Cela explique le succès de ce nouveau statut dans les clubs de sport."

Les employés qui travaillent au moins en 4/5ème, les travailleurs indépendants à titre principal et les retraités sont éligibles pour ce nouveau statut. "Les gens font souvent des petits boulots en plus de leur travail et souhaitent être rémunérés pour leurs prestations", explique Maggie De Block. "Quiconque ayant déjà versé une contribution suffisante à la sécurité sociale ne doit plus payer d'impôts sur les revenus de ces activités."

Socialement précieux

Jadis, les revenus occasionnels étaient trop lourdement taxés et demandaient des procédures administratives lourdes. "Le nouveau statut résout ces problèmes", déclare la ministre Maggie De Block. "Les petits boulots pour un voisin ou pour une association ont un grand intérêt social : cela met les gens en contact les uns avec les autres et renforce le tissu social."

Grâce au travail associatif

Toute personne rémunérée pour des services rendus à des associations socioculturelles à but non lucratif, des associations de facto ou des autorités publiques ne doit pas payer d’impôt ni de cotisations sociales. L'administration est simple et rapide via une application en ligne sur www.activitescomplementaires.be

Les trois activités les plus populaires sont :

  1. Activités dans des clubs sportifs : 58%
  2. Initiations sportives : 10,6%
  3. Assistance à la gestion administrative et à l'organisation d'activités: 8,5%

De citoyen à citoyen

Le même statut s'applique aux activités entre citoyens. Les revenus d'une série d'activités ne sont pas taxés. Il s’agit de services occasionnels et payants d'un citoyen à un autre particulier. Ici aussi, vous devez vous inscrire via le site www.activitescomplementaires.be

Les trois activités les plus populaires sont :

  1. Les cours de sport : 23,7%
  2. L’assistance aux personnes nécessitant des soins : 19,3%
  3. Les travaux d'entretien mineurs: 15,5%

(eh/rg) – Source : Ministère des affaires sociales et de la santé

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?