Vacances annuelles Précédent

1 de 114

Suivant

Les indépendants sont économes en matière de vacances

Le travailleur indépendant belge prend en moyenne 19 jours de congés par an. 6% des indépendants ne partent jamais en vacances. À peine un quart prend autant de vacances que les employés, soit en moyenne 25 jours.

24 juillet 2019

Partager

Voilà ce qui ressort d'une récente étude menée par le spécialiste des ressources humaines Securex auprès de 401 indépendants belges. Plus l'entreprise est grande, plus les directeurs prennent des vacances. Les chefs d’entreprise indépendants employant plus de 5 salariés prennent en moyenne 20 jours de congé alors que ceux dont la société compte entre 2 et 5 employés se contentent d’une moyenne de 16 jours.

Plus d'un travailleur indépendant sur 10 prend moins de 10 jours de vacances et 6% n'en prennent pas du tout. "Tout cela alors que les vacances restent un remède idéal pour diminuer le niveau de stress. Pas seulement pour les employés mais aussi pour les travailleurs indépendants", déclare Hermina Van Coillie, experte en études sur les ressources humaines chez Securex. "Le stress et le travail acharné ne sont pas forcément mauvais. Et revanche, si le stress devient chronique et lourd ou si le travail acharné n’est pas alterné par des périodes de relaxation, cela peut entraîner des soucis de santé."

Agriculture et horticulture

Une autre étude effectuée auprès de 621 indépendants, confirme également que les indépendants sont plus économes en matière de congés. Selon Acerta, 1 travailleur indépendant sur 3 (36%) ne prend pas plus d'une semaine de vacances. Et si les indépendants partent tout de même en voyage, plus de 6 sur 10 restent joignables. Cela entraîne la disparition du sentiment de vacances et de déconnexion.

Les indépendants qui ne prennent pas de vacances citent le budget comme raison principale. Partir quelques fois par an, à raison de deux ou trois jours, fait l’affaire de trois quarts des travailleurs indépendants. Environ la moitié d'entre eux sont ainsi tandis que l'autre moitié préférerait prendre un peu plus de vacances.

"Chaque secteur se heurte à des obstacles pour prendre des vacances", poursuit Els Schellens, directrice des opération pour starters et indépendant chez Acerta. "L'agriculture et l'horticulture sont les derniers de la classe en matière de vacances. Pas moins de 45% des agriculteurs et horticulteurs ne prennent même pas une semaine de congé par an."

(wv)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?