Télétravail
Précédent

1 de 165

Suivant

"40% de la population active travaillera à domicile d'ici 2025"

De nos jours, en raison de la pandémie de coronavirus, la grande majorité des employés travaillent à domicile. La grande question est de savoir si la situation sera similaire ou non d’ici cinq ans ? En voici la réponse : quatre personnes sur dix travailleront encore à domicile.

"Si le télétravail est possible dans votre secteur ou votre entreprise, faites en sorte que vos collaborateurs s’y tiennent le plus possible", déclarait le virologue Marc Van Ranst aux employeurs il y a quelque temps. "Le travail à domicile contribue largement à la réduction des risques de transmission du virus sur le lieu de travail, mais aussi dans les transports publics", ajoutait-il.

70%

Le télétravail est universel. À l'échelle mondiale, une moyenne de 64% de la population active travaillait à domicile pendant la pandémie. Avant la pandémie, ce chiffre était de 9%, soit sept fois moins. Tels sont les résultats de recherches menées par Tata Consultancy Services (TCS) auprès de 300 cadres supérieurs en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, y compris en Belgique.

Il existe toutefois des différences régionales. En Europe, 70% des employés travaillent actuellement à domicile. En nous penchant sur les autres régions du monde, il est question de 67% de télétravail en Asie et 60% en Amérique du Nord. Pour information, l'étude TCS a été menée il y a environ trois mois, de sorte que le pourcentage de travailleurs à domicile a peut-être quelque peu évolué.

Lisez aussi : Le travail (permanent) à domicile sera-t-il omniprésent à l'avenir ?

Surtout en Asie

Le résultat le plus important de l'étude concerne les prédictions pour l'avenir. Le travail à domicile est voué à perdurer sur le long terme. Les cadres supérieurs estiment par exemple que, d'ici 2025, quelque 40% de la main-d'œuvre continuera à travailler à domicile. Cela concerne principalement les salariés occidentaux et asiatiques.

On s'attend dès lors à ce que les travailleurs asiatiques travaillent plus souvent à domicile (45% de la population active) que les américains du Nord (37%). L'Europe (41%) se situe entre les deux. Il n’est donc pas question d’un retour à une situation similaire à celle d'avant la pandémie.

Lisez aussi : Le coronavirus génère des inégalités sur le marché de l’emploi

(wv/eh)


15 octobre 2020
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé