Y-a-t'il une clause de non-concurrence dans chaque contrat d'emploi?

La concurrence déloyale est interdite, tant pendant le contrat de travail qu'après celui-ci. Quant à la concurrence loyale, elle est en principe autorisée au terme du contrat.

26 août 2008

Partager

Et pourtant, le contrat de travail peut comprendre une clause par laquelle vous vous engagez à ne pas exercer « d'activités similaires » une fois que vous aurez quitté l'entreprise. Dans ce cas, vous ne pouvez pas faire concurrence à votre ancien employeur, ni en qualité de salarié, ni en qualité d'indépendant.

La validité de la clause de non-concurrence dépend de la rémunération annuelle brute du travailleur. Les montants sont indexés chaque année ; vous trouverez ci-dessous les montants pour 2008.

  • moins de 28.580 euros: il n'est pas possible de conclure une clause de non-concurrence valable.
  • entre 28.580 et 57.162 euros: une clause de non-concurrence n'est possible que pour les fonctions expressément mentionnées dans une CCT sectorielle ou de l'entreprise. Pour les représentants de commerce, la clause de non-concurrence s'applique dans tous les cas.
  • plus de 57.162 euros brut: il est toujours possible de conclure une clause de non-concurrence valable, à moins que cela ne soit interdit par une CCT sectorielle ou de l'entreprise.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.