La position parfaite pour un travail sur écran

Vous travaillez souvent sur l’ordinateur ? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici quelques conseils qui vous mettront sur la bonne piste.

A la maison comme au bureau, c’est surprenant que l’on ne prête que si peu d’attention à des aspects comme la hauteur du bureau et de la chaise ainsi que la position du clavier. Ce n’est certes pas du luxe de consacrer un peu de temps à ce sujet, surtout pour des bureaux utilisés par plusieurs ou par des télétravailleurs.

Voici le poste de travail idéal :

 

1. Distance entre l'écran et les yeux : la longueur du bras à partir de la position assise

La règle approximative ? L’écran doit se situer à hauteur des yeux.

Si vous êtes capable de taper sans regarder, le côté supérieur de l’écran doit se situer à hauteur des yeux, si pas, entre 10 et 15 cm plus bas. Les personnes qui portent des lunettes type varilux ou avec une partie lecture disposent de préférence leur écran le plus bas possible. Comment calculer approximativement la bonne distance pour l’écran ? Comptez une longueur de bras à partir de la position assise.

Format de l'écran Distance optimale entre l'écran et les yeux Distance acceptable entre l'écran et les yeux
14 pouces 50 cm 50 - 70 cm
15 pouces 60 cm 55 - 75 cm
17 / 18 pouces 70 cm 60 - 85 cm
21 / 22 pouces 90 cm 75 - 105 cm

2. Angle de vue

L’angle de vue optimal se situe entre 20 et 22°.

3. Angle entre bras et avant-bras : 90°

L’angle optimal entre les bras et les avant-bras est de 90°. Il est aussi important que les épaules soient détendues et que les bras reposent sur les accoudoirs. Tenez compte que les deux bras représentent quelque 20% du poids total du corps. S’ils ne sont pas assez soutenus en position assise, vous alourdissez considérablement la charge qui pèse sur les muscles des épaules et du cou.

4. Disposer les documents devant soi

Si vous travaillez avec des documents, vous les placez plus souvent à côté du clavier et vous devez alors adapter votre posture et vous pencher sur votre chaise de bureau. Cela engendre des douleurs tout à fait inutiles à la nuque ou au cou. La meilleure place pour vos documents se trouve entre l’écran et le clavier. C’est ainsi que vous adoptez la posture de travail idéale et que vous êtes le plus productif.

Si vous travaillez beaucoup avec documents, il est préférable d’utiliser un pupitre. Le document à lire peut se mettre debout et vous diminuez ainsi la torsion du cou. Le pupitre doit rester libre sur votre surface de bureau et pouvoir être déplacé entre l’écran et le clavier. Choisissez un pupitre avec angle réglable et suffisamment grand et solide.

5. Le clavier, à 10 cm du bord du bureau

La bonne position pour le clavier est droit devant le buste à environ 10 cm du bord du bureau. Les pieds du clavier doivent être rabattus. Si vous employez rarement la partie numérique de votre clavier, un clavier compact fera l’affaire, ainsi vous réduisez la distance à la souris.

Veillez à la distance de votre souris. Le mieux est qu’elle soit proche du corps et directement à côté de votre clavier. En utilisant une souris ergonomique vous diminuez la tension musculaire dans votre bras. Une souris verticale, combinée à un clavier compact, est idéale.

6. Soutien du dos

Tenez-vous bien droit et amenez le côté inférieur de votre dossier à hauteur telle que la courbe du dossier se trouve à hauteur de la courbe du bas de votre dos.

7. Avant-bras sur les accoudoirs

Fixez la hauteur de vos accoudoirs de telle sorte que les avant-bras reposent dessus et que les épaules soient détendues. La profondeur des accoudoirs idéale ? Lorsque vos avant-bras reposent dessus et que vous pouvez avec votre chaise vous mouvoir aisément à votre bureau. La largeur de l’accoudoir doit être telle que les bras puissent se placer à courte distance du corps.

Si votre chaise n’est pas pourvue d’accoudoirs, le mieux est de poser les bras sur votre table de bureau.

8. La hauteur de la table doit être réglable

Il est très important que le bureau soit fixé à la bonne hauteur. Donc idéalement, votre table a une hauteur réglable. Vous travaillez souvent de chez vous ? Faites-en un point d’attention.

Un bureau trop haut ou trop bas provoquera des maux au cou ou à l’épaule. La hauteur de la table doit pouvoir se régler entre 62 et 82 cm.

Vous déterminez la bonne hauteur en comparant le bureau à la hauteur des accoudoirs de la chaise. Important : vos pieds doivent pouvoir poser sur le sol. Il est aussi indispensable que vos épaules soient détendues, que vous puissiez appuyer vos avant-bras sur les accoudoirs.

9. Angle entre cuisse et mollet : 90°

Assis, vos pieds doivent être bien appuyés sur le sol et vos jambes doivent former un angle à 90°.

10. Bureau suffisamment profond

Le bureau doit avoir une largeur minimale de 120 cm au moins afin d’assurer une distance du regard à votre écran correcte. En moyenne, une profondeur de 80 cm suffit si vous utilisez un écran plat.

11. Hauteur de la chaise : le genou juste au-dessus des fesses

La bonne hauteur de la chaise, vous la déterminez en venant la placer de telle sorte que les genoux soient à hauteur de l’avant des fesses. Si les genoux viennent justes au dessus des fesses, la hauteur d’assise est bonne. Les pieds doivent être bien en contact avec le sol.

Si vous êtes bien assis à votre bureau, vos épaules sont détendues et votre bureau se trouve à hauteur du coude.

12. Espace libre pour les jambes

L’espace libre pour les jambes sous la table est de minimum 65 cm de profondeur et de 60 cm de large là où vous travaillez avec votre écran.

Sources : Health2work.be 

Plus d'info Santé , Lieu de travail

12/09/2013