Lieu de travail
Précédent

1 de 526

Suivant

Télétravail : que devez-vous payer et quels coûts sont-ils à charge de votre patron ?

En raison de la crise du coronavirus, nous travaillons massivement à domicile. Cela risque de durer un certain temps. Les avantages sont multiples : l’absence d'embouteillages est notamment très appréciée des travailleurs. En revanche, le télétravail génère certains coûts. Votre patron est-il par exemple obligé de payer une partie de votre facture d'électricité ou Internet ? Et qu'en est-il du papier pour imprimer des documents ou de votre chaise de bureau ?

Certaines personnes n’avaient pas du tout de lieu de travail à domicile avant la propagation du coronavirus. Elles ont dû en créer un par leurs propres moyens et en peu de temps. Tout cela représente un coût. S'agit-il de dépenses que vous pouvez demander à votre employeur de vous rembourser si vous êtes obligé de travailler à domicile ? De plus en plus de gens se posent cettte question de nos jours. Une étude effectuée par 'SAP Concur' montre que la majorité des Européens ne savent pas précisément quelles dépenses ils peuvent se faire rembourser par leur employeur.

Politique des dépenses

Certains employés ont le courage de demander spécifiquement à leur superviseur quels frais seront remboursés mais cela n’est pas le cas de tout le monde. Demander des interventions financières constitue souvent un obstacle pour le travailleur, et ce parce que l’employeur n’est pas obligé d’intervenir.

Dans un monde idéal, l'employeur lui-même opte pour de la transparence via une politique de dépenses claire et précise. Il indique quels coûts sont éligibles à un remboursement : consommation électrique, factures de téléphone et d'Internet, impressions, matériel et fournitures de bureau,...

L'Office national de la sécurité sociale a déjà défini un certain nombre de coûts et y a établi des montants fixes. Le montant fixe pour les frais de bureau en Belgique est par exemple de maximum 129,48 euros par mois. De plus, ce montant n'est pas imposable au titre de l'impôt sur le revenu des particuliers.

Donner et prendre

Et s’il n’y a pas de politique des dépenses ? Et si vous n'avez pas de chaise de bureau ergonomique, de climatisation ou de ventilateur à la maison alors que vous êtes obligé de travailler à domicile ? Vous pouvez bien sûr toujours demander s’il n’y a pas du matériel en trop sur votre lieu de travail que vous pourriez utiliser à domicile. Tout est une question de dialogue et d’échange. Soyez amical et ouvert à la discussion.

S'il reste encore du matériel inutilisé dans un entrepôt, cela ne devrait poser aucun problème. Si ce n’est pas le cas, vous vous contenterez de ce que vous avez. De nombreux entrepreneurs font actuellement tout pour maintenir leur entreprise à flot. Vous pouvez donc prendre quelque chose mais devez aussi de temps en temps donner quelque chose en retour. Il vaut donc mieux ne pas demander à votre employeur de vous rembourser vos capsules à café Nespresso.

(em/eh) – Sources : VLAIO/Managers Online/Office national de la sécurité sociale


2 juillet 2020
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé