Mon salaire
Précédent

1 de 379

Suivant

Que fait et gagne un Project Cost Controller ?

"En tant que Project Cost Controller, vous supervisez l'aspect financier d'un projet de A à Z. Un bon candidat est une personne qui aime être proche de l'entreprise ou voir l'impact de son travail sur la situation globale de l'organisation." (Annelies Sanglan, consultante chez Walters People)

Êtes-vous un professionnel de la finance avec de l'ambition ? Le travail de Project Cost Controller est à prendre en considération. Annelies Sanglan, consultante chez le spécialiste du recrutement Walters People, vous en explique les raisons…

Que fait exactement un Project Cost Controller ?

« Un Project Cost Controller supervise le déroulement financier d'un ou de plusieurs projets et cela inclut différentes choses. Lorsqu'un nouveau projet est lancé, le Project Cost Controller établit le budget nécessaire à cet effet. Les coûts du nombre de travailleurs, des matériaux, des machines et de l'infrastructure informatique nécessaires pendant toute la durée du projet sont calculés et cartographiés », explique Annelies Sanglan.

« Il est important que le Project Cost Controller tienne compte des risques éventuels et des coûts connexes. En outre, il s'assure que les coûts encourus sont conformes à ce qui a été budgété. Lorsque des changements surviennent, il doit bien sûr pouvoir en informer le chef de projet et la direction mais aussi établir une nouvelle prévision. »

« Un projet peut être de courte durée ou prendre plusieurs années en fonction de sa taille. Pour les projets à long terme, il est particulièrement important que le Project Cost Controller soit en mesure de dresser un tableau financier clair à court et à long terme. »

Quelles sont les formations et les compétences nécessaires pour réussir en tant que Project Cost Controller ?

« Un Master en économie complété par une première expérience au sein d'une fonction d'audit ou de comptabilité est un excellent point de départ pour commencer à travailler comme Project Cost Controller », affirme Annelies Sanglan. « Il est également important qu’il ait de bonnes compétences en matière communicationnelles. En effet, il est quotidiennement en contact avec des personnes à différents niveaux. Il interagit par exemple étroitement avec le chef de projet, la direction, mais aussi avec des personnes de terrain qui réalisent la mise en œuvre technique du projet. Une bonne connaissance des langues est donc un atout. »

« Le chef de projet veille à ce que le calendrier fixé soit respecté. Si un projet prend plus de temps que prévu, cela a évidemment un impact sur les coûts et le Project Cost Controller doit examiner l'impact financier de cette durée prolongée. Avoir l’esprit critique et analytique sont également des compétences essentielles. »

« Les budgets étant parfois dépassés ou décalés, le Project Cost Controller doit être en mesure de proposer rapidement une solution d'optimisation des coûts de manière proactive et créative », poursuit Annelies Sanglan. « La flexibilité peut également être essentielle dans ce travail car vous passez d'un projet à l'autre ou devez parfois gérer plusieurs projets en même temps. De nombreux projets se situent dans le secteur de la construction et, par conséquent, une connaissance ou un intérêt technique est un atout majeur. Cela facilite également l'interaction avec vos parties prenantes. »

Les Project Cost Controllers sont-ils menacés sur le marché du travail belge ?

« Avant la pandémie de corona, nous avons constaté une forte demande de Project Cost Controller. En revanche, un certain nombre de recrutements en cours ont été mis en attente ces dernières semaines. Heureusement, la situation est en train de changer. Certains projets ont été gelés pendant un certain temps puis relancés, de sorte que des Project Cost Controller sont à nouveau déployés pour rattraper le temps perdu et effectuer les optimisations et les calculs de risques nécessaires », explique Annelies Sanglan.

Des statistiques montrent que la majorité des postes vacants de Project Cost Controller sont situés en Flandre, en particulier en Flandre orientale (29 %). « C'est vrai », affirme Annelies Sanglan. « Tout comme à Anvers, beaucoup de grandes organisations (de construction) sont situées autour du port. Nous constatons également une plus grande demande de Project Cost Controller dans ces entreprises sur la côte belge qu'à Bruxelles ou en Wallonie. Malheureusement, nous manquons toujours de candidats ayant une expérience en la matière. »

Pourquoi recommanderiez-vous à un professionnel de la finance de faire carrière comme Project Cost Controller ?

« En tant que Project Cost Controller, vous supervisez l'aspect financier d'un projet de A à Z. Un bon candidat est une personne qui aime être proche de l'entreprise ou voir l'impact de son travail sur la situation globale de l'organisation. En tant que comptable ou commissaire aux comptes, vous n'avez souvent pas cela, car votre responsabilité ne couvre qu'une petite partie de l'ensemble », sait Annelies.

« En tant que Project Cost Controller, vous passez d'un projet à l'autre, il y a beaucoup de variations et vous apprenez continuellement. Chaque projet est différent et comporte de nombreux challenges. Il existe aussi de belles possibilités d’évolution. En tant que Project Cost Controller débutant, vous soutiendrez dans un premier temps un contrôleur expérimenté mais, dès que cela se passera bien, vous aurez l'entière responsabilité financière de nouveaux projets. Une fois ces projets achevés avec succès, vous pourrez superviser plusieurs missions en même temps ou vous impliquer dans des projets de plus grande envergure liés à des budgets plus importants. »

« Si vous aspirez à une carrière internationale, il est également judicieux de postuler au poste de Project Cost Controller. Après tout, de nombreux projets sont transfrontaliers et nécessitent une certaine mobilité. Lorsque vous choisissez une organisation internationale, vous augmentez évidemment vos chances de participer à de grands projets internationaux et vous pouvez développer un excellent plan de carrière. »

Quel salaire peut espérer un Project Cost Controller ?

« On ne devient pas Project Cost Controller dès la fin de ses études. Si vous avez une première année d'expérience dans une fonction d'audit ou de comptabilité et que vous commencez à travailler comme contrôleur adjoint des coûts de projet, vous pourrez rapidement compter sur un salaire mensuel brut de 3.000 euros. Dans presque tous les cas, ce salaire est complété par une voiture de fonction. »

« Plus votre expérience augmentera, plus votre salaire gonflera », conclut Annelies Sanglan. « Lorsque vous vous déplacez pour votre travail, les frais seront également remboursés. En tant que contrôleur des coûts de projet, vous pouvez aussi compter sur un certain nombre d'avantages extralégaux tels que des chèques-repas, une carte de carburant, un téléphone portable, un ordinateur portable et un forfait d'assurance. »

(ss/kv) - Source : Walters People



19 juillet 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé