Précédent

1 de 194

Suivant
Article suivant:

Démarrez votre recherche d'emploi en 7 jours

Que fait et gagne un Généraliste RH ?

22 avril 2020
“En raison des circonstances actuelles dues à l'épidémie de coronavirus, des nombreuses procédures de recrutement ont été suspendues mais les Généralistes RH en place carburent à plein régime pour gérer cette crise" (Maud Deweer, Senior Manager de la division Business Support de Walters People).
La demande de Généralistes RH a augmenté de 53% durant le premier trimestre par rapport à la même période l’an passé et la majorité des postes vacants se situent à Anvers. Mais savez-vous précisément ce que fait exactement un Généraliste RH ? De quelles compétences a-t-il besoin ? Et quel salaire peut-il espérer ?

Maud Deweer, Senior Manager de la division Business Support de Walters People, vous explique les responsabilités d’un Généraliste RH et ce à quoi vous pouvez vous attendre sur le marché de l'emploi à l'avenir.

Que fait exactement un Généraliste en Ressources Humaines ?

Maud Deweer ; « De manière générale, nous pouvons dire qu’un Généraliste HR est responsable du Hard et du Soft HR. Le Hard HR comprend la gestion des salaires et les contacts avec le secrétariat social, la gestion des contrats, la recherche sur la manière d'optimiser la stratégie de "comp & ben" au sein de l'organisation, l'évaluation comparative des salaires, etc. Le côté "soft" des RH reprend le recrutement et la gestion des nouvelles recrues, la gestion de talents, l'organisation de formations pour le personnel et la gestion des performances. »

« Cette fonction peut être connue sous le nom de Généraliste RH, Coordinateur RH ou même Manager RH en fonction de la taille des sociétés dans laquelle la personne exerce le poste. C’est souvent une fonction "stand alone" dans des petites structures ou PME qui rapportera directement au CEO de la société. Dans des structures plus grandes, cette fonction dépendra d’un directeur RH. Le généraliste RH exercera une fonction sur le terrain, un mix entre opérationnel et stratégique et pourrait être assisté par un assistant ou un HR Officer ».

Qu’en est-il de la demande actuelle de Généralistes en Ressources Humaines?

« La demande a augmenté de 53% durant le premier trimestre de cette année comparé à la même période l'année dernière », affirme Maud Deweer. « En raison des circonstances actuelles dues à l'épidémie de coronavirus, des nombreuses procédures de recrutement ont été suspendues mais les Généralistes RH en place carburent à plein régime pour gérer cette crise. »

« De fait, certaines organisations ont mis leurs employés au chômage économique et, si certains recrutements sont toujours prévus, il est difficile pour ces entreprises d’organiser l’accueil et l’intégration des nouveaux employés. Néanmoins, il est possible d’accueillir de nouveaux employés sur place (ou en-ligne) pendant la période de confinement mais faire démarrer un nouveau collaborateur en période de confinement est plus complexe pour le généraliste RH. En réalité, celui-ci doit être "sur le terrain". Il est souvent crucial lors des premières semaines pour un Généraliste RH de rencontrer ses interlocuteurs et de discuter avec les différents managers de leurs attentes afin de définir une stratégie RH efficace. »

« Dès la fin de cette période difficile, nous nous attendons à ce que la demande de Généralistes RH augmente à nouveau car c’est un poste essentiel dans une entreprise. Les organisations qui n’avaient que très peu de soutien en RH ont certainement dû se rendre compte de la valeur ajoutée d'une telle fonction en cette période de crise », poursuit Maud Deweer.

Quelles sont les compétences essentielles pour réussir comme généraliste en Ressources Humaines ?

« Dans les petites structures, un Généraliste RH travaille souvent de manière autonome, il est donc important de pouvoir travailler seul. Une attitude positive et faire preuve d’empathie sont également essentiels. En effet, en tant que Généraliste RH, vous êtes le lien entre la direction et les employés pour tout ce qui concerne les Ressources Humaines. Cela demande une certaine souplesse et pas mal de créativité afin de pouvoir concilier les objectifs de la direction et les intérêts des travailleurs », explique Maud.

« Afin de soutenir pleinement l’organisation, il est également important d’avoir un esprit analytique : quels processus peuvent être optimisés, que doit améliorer la société en "soft & hard HR" pour être un environnement recherché par des futurs employés ? En résumé, le Généraliste RH doit démontrer sa valeur ajoutée pour l’organisation. »

« De nombreuses organisations emploient des personnes de différentes nationalités. Il est donc important d’avoir une bonne connaissance des langues, ainsi que des solides compétences en communication. Les employés doivent se sentir à l’aise pour aborder les Ressources Humaines, mais les Ressources Humaines doivent aussi veiller à un équilibre entre la direction et le personnel, ce qui n’est pas toujours évident. Il est donc essentiel d’être à l’écoute de ses différents interlocuteurs et de faire coïncider les attentes », insiste Maud Deweer.

« Un Généraliste RH travaille généralement en collaboration avec un secrétariat social pour le traitement des salaires. La connaissance de la législation sociale et une certaine expérience dans le payroll sont donc aussi importantes particulièrement parce que le HR Généraliste a une fonction de contrôle des salaires que le secrétariat social prépare chaque mois. »

Quelles sont les évolutions possibles pour un Généraliste RH ?

« Cela dépend de l’organisation et de ses ambitions personnelles. Les responsabilités d’un Généraliste RH sont déjà très larges et variées. Bien entendu, des évolutions sont possibles grâce à de nouveaux projets : la mise en place du télétravail, l’implémentation d’un nouveau système RH, la création d’une académie de formation pour les employés, la mise en place d’un plan cafétéria, l’amélioration du branding HR de la société… »

« Dans des structures plus importantes, le scope est parfois trop grand pour une personne seule et le généraliste RH/HR Manager est alors soutenu par un HR Officer ou HR Assistant qui gérera les tâches plus administratives. »

A quel salaire peut s’attendre un Généraliste RH ?

« On ne débute pas comme généraliste RH. Un certain nombre d’année d’expérience est exigée. En moyenne, on considère que le salaire d’un Généraliste RH sera compris dans une fourchette de 4.000 à 5.500 euros brut. »

« Le salaire dépend évidemment de la taille de la société, des années d’expérience de la personne et bien entendu des responsabilités de la fonction », conclut Maud Deweer. « Dans la majorité des organisations, ce salaire va de pair avec des avantages extra-légaux comme un gsm, un ordinateur portable, le package des assurances et de temps en temps la voiture de société, la carte essence ainsi que des frais forfaitaires. »

(ss/kv) - Source : Walters People

  • Emplois chez HR Generalist

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 14771 autres jobs