Télétravail
Précédent

1 de 158

Suivant

Que diriez-vous de télétravailler à la Barbade pendant un an ?

Travaillez-vous à domicile depuis le déclenchement de la crise du coronavirus ? Tournez-vous en rond dans votre salon et avez-vous envie d’un environnement différent pendant (et après) vos heures de travail ? La proposition ci-dessous pourrait fortement vous intéresser…

Mia Amor Mottley est la Première ministre de la Barbade. Cette île ensoleillée des Caraïbes a été durement touchée par la pandémie du Covid-19 : le tourisme y a presque complètement disparu et constituait la plus grande source de revenus de l'île. Voilà pourquoi le 'timbre de bienvenue' de la Barbade a été créé.

Timbre de bienvenue

"Êtes-vous quelqu'un qui peut travailler de n'importe où pour autant que vous disposiez d’une bonne connexion Internet ? Si oui, je souhaiterais vous inviter à venir télétravailler à la Barbade pendant un an", déclarait récemment la Première ministre Mia Amor.

En temps normal, une demande de visa prend beaucoup de temps. Vous recevrez dorénavant le timbre de bienvenue de la Barbade en seulement sept jours. Ce visa de travail spécial coûte environ 1.700 euros par personne et les familles paient quant à elles un peu plus de 2.500 euros. Vous pouvez soumettre votre candidature en ligne, via le site Web des autorités locales.

Avec un tel visa en main, vous ne payerez pas d'impôts sur vos revenus locaux lorsque vous travaillerez sur l’île. En plus du beau temps et des plage idylliques, il s’agit d’un bonus financier non négligeable ! Enfin, la vie quotidienne est relativement bon marché et, selon les autorités locales, vous trouverez relativement facilement un studio en bord de plage à un prix abordable.

Risques relatifs au coronavirus ?

Qu'en est-il du nombre de contaminations au coronavirus à la Barbade ? Sur les 280.000 habitants de l'île, un peu plus de 100 personnes auraient été diagnostiquées et 7 seraient décédées au jour d’aujourd’hui.

Quoiqu’il advienne, le gouvernement fait tout son possible pour que les travailleurs et les touristes puissent voyager et séjourner sur l'île en toute sécurité. Raison pour laquelle il est très tentant d’envisager une telle expédition. Avouons-le, qui ne rêverait pas de se promener sur la plage, nager, faire du surf ou siroter un cocktail en fin de journée après voir fermé son ordinateur ?

(kv/eh) – Sources : AD.nl/Government Information Service Barbados


11 août 2020
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé