Heureux au travail
Précédent

1 de 795

Suivant

Pourquoi le lockdown nous rend-il plus créatifs ?

Peur, frustration, solitude : le confinement commence à peser sur nos esprits. Si nous devions regarder le bon côté des choses, nous pourrions considérer que le lockdown nous rend plus créatifs. Plus nos activités quotidiennes sont perturbées, plus nous trouvons de solutions ingénieuses pour résoudre nos problèmes.

Vous souvenez-vous de MacGyver, la série des années 80 dans laquelle un aventurier se retrouvait en permanence dans des situation difficiles mais réussissait à s’en sortir grâce à des solutions pour le moins improbables ? Il a par exemple désamorcé une bombe avec un trombone ou s’est évadé de prison à l’aide d'un ballon de football, d'huile d'olive et de papier journal.

Le cerveau créatif

Lorsque les besoins sont les plus grands, la créativité atteint son apogée. Mais aussi lorsqu’il n'y a pas grand-chose à faire, comme par exemple pendant un lockdown. Isaac Newton en est la preuve parfaite. Vers 1665, la peste sévissait dans les quartiers de Londres et les habitants étaient confinés chez eux pour empêcher la maladie de se propager. C'est à ce moment que la loi de gravité de Newton vit le jour lorsqu'il contempla une pomme tomber d'un arbre. Alors qu'il n'avait jamais prêté attention à de telles situations, il eut largement le temps d'étudier tout ce qui se passait autour de lui.

Lisez aussi : Ne rien faire ? 3 avantages et 1 inconvénient

De nos jours, ce ne sont pas les scientifiques ni les super-héros qui sont mis au défi de penser de manière créative, mais bien l’ensemble de la population. Les supermarchés utilisent du plexiglas pour assurer la sécurité de leurs clients, les restaurants livrent leur plats à domicile dans des contenants écologiques et les télétravailleurs transforment un coin de pièce en bureau à domicile confortable. La situation irréelle que nous vivons actuellement stimule le cerveau créatif à en tirer le meilleur parti.

Lisez aussi : Quel type de généraliste créatif êtes-vous ?

Jeunes créatifs

Vous vous demandez si votre créativité atteint son apogée ? Testez-le en trouvant le plus d’utilisations que vous pourriez avoir d’un crayon. Trois, deux, un, partez !

La fameuse 'tâche des utilisations alternatives' a été développée dans les années 1960 par le psychologue J.P. Guilford et est encore utilisée aujourd'hui, notamment par la Nasa, pour recruter les meilleurs ingénieurs. Mais revenons à nos moutons : combien d'utilisations du crayon avez-vous trouvé ? Dix ? Bien joué, vous faites partie de la norme mais sachez que vous auriez probablement obtenu de meilleurs résultats quelques années auparavant. En effet, nous perdons malheureusement notre créativité au fil du temps car nous devenons trop critiques par rapport à nos propres idées.

Extra : Les ingénieurs jouaient-ils aux Lego quand ils étaient petits ?

Au boulot !

En conclusion, un lockdown peut être bon pour la partie créative de votre cerveau. Débattez avec un ami au sujet d’une thématique nouvelle, promenez-vous dans un quartier que vous ne connaissez pas ou commencez à rédiger ce qui vous passe par la tête sur un morceau de papier. Vous constaterez que vous êtes bien plus créatif que vous ne le pensez, n'est-ce pas ?

Avez-vous un profil de créatif ? Découvrez-le ici !


2 mars 2021
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé