Quel est le job qui me convient?
Précédent

1 de 199

Suivant

Postulez avec succès : devenez le clone de votre prédécesseur

Une femme membre du conseil d'administration ou CEO d’une entreprise prospère ? De nos jours, cela ne court malheureusement pas les rues. Mais pourquoi les hommes occupent-ils majoritairement des postes de haut niveau et les femmes sont-elles laissées pour compte ?

Il y a huit ans, des sociétés cotées en bourse et des agences gouvernementales ont été mandatées pour se féminiser. Non seulement dans les bureaux, mais surtout au sein du conseil d'administration. Ce 'quota de femmes' semble désormais porter ses fruits. Alors qu’à peine 7% des administrateurs étaient des femmes il y a dix ans, leur proportion a presque quadruplé depuis lors.

Cette tendance se poursuit. Il y a onze ans, le top 20 des chefs d’entreprise était uniquement composé d’hommes alors que, de nos jours, 4 femmes y figurent. Cela n’est toutefois pas suffisant : le quota devrait être d’au moins un tiers de femmes mais ce n’est malheureusement pas encore le cas.

Le 'syndrome des clones'

Pourquoi est-il si difficile d'amener plus de femmes à occuper des postes à responsabilités ? La raison principale est sans aucun doute le 'syndrome des clones' : un phénomène psychologique dans lequel le candidat parfait est votre propre clone. Ce n'est pas illogique car, si vous faites bien votre travail, vous vous trouverez extrêmement adapté au poste en question. Si vous rencontrez par la suite quelqu'un qui vous ressemble beaucoup, cette personne sera très probablement capable d’effectuer les tâches que vous effectuez au quotidien. Voilà pourquoi les employeurs recherchent souvent leurs images pour succéder à un de leurs collaborateurs.

Un vieux boulanger préfèrera par exemple passer le flambeau à un jeune talent qui lui fait penser à ses premières années dans le secteur. Au sein du conseil d’administration d’une entreprise, les qualifications utiles passent souvent au second plan en cas de contrats solides avec de nouveaux membres. Voilà ce qui empêche aux femmes de faire leurs preuves dans ce monde majoritairement masculin. Même si elles se comportent de façon un peu plus masculine, elles sont et resteront toujours des femmes.

Quota de femmes

Heureusement, il existe une solution. Supposons que vous soyez la seule femme membre du conseil d'administration d’une entreprise, vous serez considérée comme 'étrangère' car vous vous écartez de la norme du groupe. En revanche, si un peu plus du tiers du groupe sont des femmes, cela ne sera plus perçu comme anormal et les femmes feront vraiment partie du groupe en question.

Avec un 'quota de femmes', vous pouvez obtenir de tels effets. A partir du moment où il y aura une masse critique de femmes au sommet, de tels quotas ne seront plus nécessaires. Le candidat idéal sera un clone et il pourra s'agir d'un homme ou d'une femme.

Critiques

Tout le monde n'est pas convaincu d'un tel quota. Certaines femmes craignent de ne pas être recrutées pour leurs qualités, mais uniquement pour leur sexe. Des entreprises craignent également qu’un tel quota ne mette en péril leurs profits, ce que bien entendu aucun patron ne souhaite. Néanmoins, les chefs d'entreprise réfléchissent à deux fois car des recherches ont démontré qu'une équipe mixte atteignait des performances nettement supérieures et portaient les entreprises à un niveau supérieur.

(dt/em) – Source : De Tijd/ad.nl

17 mars 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé