Accompagnement de carrière Précédent

1 de 266

Suivant

Le personnel de soins infirmiers : une carrière professionnelle atypique

Si vous évoluez dans le secteur des soins infirmiers, vous n’occuperez pas le même poste tout au long de votre carrière. Avec une certaine expérience professionnelle, des fonctions complètement différentes et atypiques sont envisageables tout en préservant cette passion de s’occuper des gens. Les trois employés ci-dessous travaillent au sein du réseau des hôpitaux anversois (ZNA) et illustrent parfaitement la situation actuelle du marché de l’emploi.

22 novembre 2019

Partager

Bruno De Geest (43 ans), responsable d'applications informatiques

Bruno De Geest a obtenu son diplôme d'infirmier en 1998 et a travaillé pendant plus de dix ans au service des urgences. Son intérêt pour l'informatique l'a conduit à une légère réorientation de carrière. Après une première expérience en tant que consultant en informatique dans une entreprise du secteur de la santé, il s'est retrouvé dans le réseau des hôpitaux anversois (ZNA). Il y dirige actuellement l'équipe chargée du développement et de la gestion des applications, y compris la saisie du dossier électronique du patient.

"L’histoire des technologies de l’information et de la communication est complexe. Les connaissances acquises dans un environnement complexe, comme par exemple un hôpital, sont utiles pour maîtriser l’informatique. Cela fait deux ans et demi que j’exerce mon métier avec grand plaisir et mon objectif est toujours le même : proposer des soins de qualité."

Bianca Plak (36 ans), responsable implémentation

Bianca Plak a relevé un nouveau défi depuis le mois de juin. En tant que superviseuse de la mise en œuvre, elle soutient notamment les services essentiels de l’hôpital Stuivenberg en vue du déménagement dans le nouvel hôpital Cadix.

Bianca Plak

"J'ai travaillé comme infirmière en soins intensifs à l’hôpital Stuivenberg pendant 9,5 ans. Au fil des ans, j'ai pu constater qu'il existait de nombreuses fonctions que je pouvais prendre en charge pour que le patient bénéficie de soins appropriés. Le fait de pouvoir élargir mes compétences de la sorte a suscité mon intérêt. Je suis heureuse d'occuper ce nouveau poste. J'aide les services à optimiser leur fonctionnement dans la perspective du déménagement et cela me permet d'élargir mes horizons."

Sarah Steenackers (34 ans), hygiéniste hospitalière

Après trois année de travail en tant qu'infirmière, Sarah Steenackers a pris un chemin différent il y a dix ans. "C'était un travail très intéressant mais les tâches purement infirmières devenaient trop routinières à mou goût. Je me suis toujours intéressée aux aspects de l'hygiène hospitalière et de la prévention des infections. Peu de gens savent exactement en quoi consiste un tel travail."

Sarah Steenackers

"Nous nous formons une petites équipes et traitons un très large éventail de tâches d’ordre juridique. Nous conseillons nos collègues en matière de prévention de propagation de bactéries et de virus à l’hôpital, et ce de différentes manières. Cela rend notre travail éprouvant mais intéressant. Même s’il s’agit d’un poste complètement différent de celui d’infirmière, vous êtes toujours préoccupé par la sécurité du patient."

(eh/ll/bg)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?