Réunions
Précédent

1 de 146

Suivant

En tant qu'introverti, comment pouvez-vous être un excellent leader ?

Joe Bidden, le nouveau président des États-Unis, est un bel exemple de leader introverti à succès.

Les gens introvertis entendent régulièrement des commentaires tels que : 'mettez-vous davantage en avant', 'montrez vos émotions' et 'pourquoi ne dites-vous rien ?'. En effet, les personnes calmes ne correspondent pas à l'image idéale de l'employé franc et sociable. Et pourtant, les travailleurs 'calmes' peuvent parfaitement évoluer tout au long de leur carrière professionnelle. Karolien Koolhof les met à l’honneur dans son nouveau livre au sujet des leaders introvertis.

Karolien Koolhof a commencé à travailler dans le secteur du journalisme. Elle est désormais coach et aide les travailleurs introvertis à tirer le meilleur parti de leur carrière. Dans le cadre de son MBA en 'leadership créatif', elle a mené des recherches qui ont conduit à son livre 'Leadership introverti : le pouvoir silencieux du leader introverti'.

Pour répondre à la question 'En tant qu'introverti, comment pouvez-vous être un excellent leader ?', Karolien Koolhof s'est entretenue avec 30 leaders introvertis provenant des quatre coins du monde. Son livre contient 12 entretiens avec des Néerlandais et des Belges. Il s’agit d’hommes et des femmes à succès occupant toutes sortes de postes et très orientés vers les gens. Selon Karolien Koolhof, ils excellent dans le contact individuel avec leurs employés. De plus, ils sont à l’écoute des autres et s’intéressent à beaucoup de choses. Cela contraste avec les clichés selon lesquels les introvertis ne sont pas sociaux.

En effet, les dirigeants introvertis préfèrent ne pas être au premier plan. Ils donnent à leur équipe un espace pour montrer ce dont elle est capable.

Des introvertis ?

Les introvertis sont sensibles aux impulsions extérieures. Ils deviennent rapidement surstimulés puis se mettent en retrait. Ils ont souvent besoin de plus de temps pour traiter les impulsions afin de ne pas répondre immédiatement. Ils recherchent rarement des stimuli.

Ils sont également forts d’un point de vue analytique. Les introvertis sont doués pour voir les choses avec du recul. Si leur entreprise ou leur service ne fonctionne pas de manière optimale, ils sont ouverts à de nouvelles idées.

Peu de leaders introvertis

Il y a nettement moins de dirigeants introvertis. Selon Karolien Koolhof, cela n’est pas difficile à expliquer. La société occidentale considère les traits de caractère extravertis comme souhaitables : être énergique, s'exprimer facilement, réagir rapidement, aimer être au premier plan...

Les traits introvertis sont plus susceptibles d'être associés à la timidité, à l'insécurité ou même au désintérêt. En tant que personne introvertie, vous devez lutter avec de tels préjugés. Cela rend parfois plus difficile d'aller aussi loin qu'un extraverti.
Lisez aussi : L’introversion nuit-elle à votre carrière ?

Atteindre ses ambitions

Karolien Koolhof, elle-même introvertie, a également rencontré ces préjugés. Lors d'un entretien d'embauche, une question l'a choquée : 'Avez-vous déjà renversé une poubelle ?' . L'organisation croyait qu'un manager devait être capable d'exprimer ses émotions, dans ce cas-ci la colère. En tant qu'introvertie, Karolien Koolhof ne fonctionnait pas de la sorte et, par conséquent, le poste a été confié à quelqu'un d'autre.

Karolien Koolhof a eu le sentiment qu'elle manquait de compétences pour atteindre ses ambitions. Elle est donc passée à l’action il y a deux ans en suivant un MBA en 'leadership créatif'. Cela lui ouvrit les yeux : elle n'avait pas besoin de devenir plus extravertie pour être une bonne dirigeante. Au contraire, les introvertis et les extravertis peuvent tous deux être de bons leaders de par leurs propres qualités.

Lisez aussi : Introverti ? Un atout quand vous postulez !

Cas d’école

Un bon exemple de leaders introvertis qui ont réussi ? Barack Obama ou encore le nouveau président des États-Unis Joe Biden. Celui-ci a une personnalité diamétralement opposée à celle de Donald Trump. Joe Biden est empathique et honnête. Il ne crie pas sur tous les toits qu’il est le patron et ses propos ont pourtant une très longue portée.

Une caractéristique importante des dirigeants introvertis ? Ils estiment parfaitement les risques et se concentrent sur des objectifs à long terme. Parmi les autres introvertis bien connus, citons Bill Gates, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Angela Merkel et J.K. Rowling.

(gg/em/eh) - Source: AD.nl - Photo: AFP

Karolien Koolhof, Leadership introverti : le pouvoir silencieux du leader introverti, Van Duuren Management (24,99 euros)


22 décembre 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé