Entretien d'embauche
Précédent

1 de 219

Suivant

Un robot évaluera-t-il bientôt votre candidature ?

Un robot qui filtre des centaines d'applications en quelques secondes. Cela existe ! "L'intelligence artificielle donne aux recruteurs la possibilité d'externaliser des tâches difficiles."

Radix, une entreprise belge spécialisée en intelligence artificielle (AI) a lancé le logiciel 'Talent API'. Celui-ci filtre les candidatures et recommande les candidats les plus appropriés pour un poste spécifique.

Ce n'est donc pas uniquement le logiciel qui sélectionne lui-même les candidats. L’outil dresse une longue liste des meilleurs profils afin d’aider les recruteurs à prendre une décision finale. Le logiciel fournit un score global par candidat. Il mesure également l'adéquation avec le poste et informe les recruteurs d'un éventuel manque de compétences dans le CV de la personne ou de la pertinence de sa formation et de ses diplômes.

L'application recommande également une série de formations pour acquérir des compétences supplémentaires si nécessaire. Un 'recrutement en fonction du potentiel' est proposé et les candidats peuvent acquérir les compétences supplémentaires requises pour le poste qui les intéresse.

Quelques secondes

Cela va vite, très vite. Le logiciel filtre des centaines de candidatures en quelques secondes. Il formule des recommandations en fonction de paramètres fixés par le recruteur. Pensez aux compétences, à l'expérience, à l'emplacement ou à l'ancienneté d'un candidat. "Notre logiciel fonctionne avec des gradations en fonction du niveau de correspondance du candidat avec l’offre d’emploi tandis que d’autres entreprises optent pour un choix binaire 'correspondance/aucune correspondance'", déclare Davio Larnout, CEO de Radix. "Le processus de recrutement est une réalité complexe et l'IA est un moyen d'y ajouter certaines nuances."

Lisez aussi : Votre prochaine candidature sera-t-elle traitée par un robot ?

"Enfin, l'outil donne aux recruteurs la possibilité d'externaliser des tâches difficiles. La solution - déjà utilisée par House of HR, Accent et Jobat - devrait permettre aux recruteurs de mieux se concentrer sur leurs interactions personnelles avec les candidats. Il doit également faciliter la prise de contact rapide avec les (meilleurs) profils, ce qui est de plus en plus attendu par les candidats eux-mêmes", conclut Davio Larnout.

(wv/eh)

28 août 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé