Comportement indésirable au travail Précédent

1 de 248

Suivant

Un CEO malhonnête aura également tendance à l’être à titre privé

Mauvais joueur un jour, mauvais joueur toujours ? Apparemment oui. Telles sont les conclusions d’une équipe de chercheurs après l’analyse de données provenant du site de rencontres Ashley Madison.

1 octobre 2019

Partager

En 2015, les données d'environ 40 millions d'utilisateurs du site de rencontres Ashley Madison ont été rendues publiques. Des hackers sont parvenus à pirater la base de données d’Ashley Madison et de nombreux partenaires infidèles ont été démasqués.

"Out-of-office"

En plus d’intéresser les personnes trompées et - bien entendu - les médias, les scientifiques ont vu un certain potentiel dans ces informations... et les adresses e-mail qui y étaient associées. En effet, une adresse électronique en dit bien plus que le nom de la personne à qui elle appartient.

Bon nombre de 'tricheurs' n’utilisaient pas leur adresse e-mail privée pour converser afin que leur partenaire ne tombe pas sur leurs cachoteries. En revanche, certains ont eu la bêtise de se connecter avec leur adresse professionnelle.

Responsabilité sociale des entreprises

"Les personnes qui sont suffisamment stupides pour mentionner leur nom sur un tel site commettent généralement d'autres erreurs", ont prédit les chercheurs. Leur prédictions se sont révélées correctes. Ils ont ouvert une enquête pour déterminer s’il existait un lien entre l’enregistrement sur un site moralement douteux et la responsabilité sociale des entreprises.

Il s'est avéré que des centaines d'adresses électroniques appartenaient à des employés du gouvernement, des CEO’s et diverses personnes occupant des postes de grande importance.

Des chercheurs de la Michigan State University et de l'Université de Tulane ont constaté que les entreprises comptant le plus de personnes actives sur le site Ashley Madison étaient les plus souvent réprimandées pour des problèmes d'argent (fraude, problèmes fiscaux, corruption, etc.). De plus, ils ont noté un risque plus élevé de violation des droits de l'homme et de problèmes de qualité des produits.

Créativité

D’autre part, ces entreprises sont plus créatives et plus innovantes que la moyenne. Elles sont également plus actives dans des secteurs dits en croissance et connaissent des succès divers, ce qui impacte positivement leur image générale.

Corrélation

L’Université du Texas et l’Université Emory ont ensuite uni leurs forces et décortiqué ces informations. Leurs chercheurs ont constaté une forte corrélation entre le fait de tromper son partenaire et la mauvaise conduite de personnes de haut rang dans le monde des affaires.

Ils ont passé au crible plus de 37 millions d'adresses électroniques et les ont réduites à 11.000 comptes subdivisés en 4 sous-groupes :

  • Les traders en bourse
  • Les CEO’s
  • Les criminels en col blanc
  • Les officiers de police

Lorsqu'ils ont comparé ces groupes à leur groupe témoin, il est apparu que les membres d'Ashley Madison enfreignaient leur code de conduite professionnel plus de deux fois plus souvent que la moyenne. Les directeurs financiers et les dirigeants possédant un compte Ashley Madison faisaient par exemple deux fois plus souvent des déclaration fiscales frauduleuses ou étaient deux fois plus souvent au centre d’enquêtes menées par leurs 'collègues' du groupe de contrôle.

L'étude montre donc que les personnes qui trichent dans un contexte le feront aussi plus facilement dans un autre contexte.

(eh/ll) – Source : Express Business

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?