Les plus de 50 ans
Précédent

1 de 73

Suivant

Quel est la pension d’une aide-ménagère et cuisinière ?

Nous avons demandé à une ancienne aide-ménagère et cuisinière de 74 ans en quoi consistait son quotidien et quel était le montant de sa pension ?

En quoi consistait votre travail ?

« Dès l'âge de 14 ans, j'ai commencé à travailler comme vendeuse dans une boulangerie, et ce pendant plusieurs années. L'enseignement n'était obligatoire que jusqu’à 14 ans à l'époque (1962). Après cela, j'ai occupé divers emplois comme ouvrière, notamment dans une entreprise de télécommunications et chez un fabricant bien connu de feuilles de cigarettes qui produisait également des cigarettes et des chewing-gums. Je suis aussi passée par une crèche ainsi que dans une entreprise privée pour y faire le ménage. »

À la recherche d'un emploi d’aide-ménagère ? Ces employeurs recherchent des personnes... comme vous !

« J'ai travaillé le plus longtemps comme aide- ménagère dans une maison de retraite. Pendant des années, je ne travaillais que le soir et mon mari restait à la maison pour s'occuper de notre fille. Je pouvais ainsi passer du temps avec elle pendant la journée. Enfin, je me suis retrouvée à Anvers, où j'ai travaillé comme cuisinière dans une crèche. »

Préférez-vous travailler comme cuisinier(-ère) ? Consultez nos postes vacants dans votre région...

Comment vous êtes-vous retrouvé dans ce secteur ?

« Pour l’entreprise de télécommunications, j'ai bénéficié d'un coup de pouce de mon père qui y travaillait également. J'ai accepté ce travail avec entrain car mon mari était malade depuis longtemps et je devais ramener de quoi subsister. On m’a beaucoup respectée, en plus de m’offrir des beaux cadeaux de fin d'année ainsi qu’une prime. Cela tombait à pic à ce moment-là. »

Aimiez-vous vos différents emplois ?

« Je dirais que oui… Quand je nettoyais et cuisinais à Anvers, je ne le faisais jamais contre mon gré. J'aurais aimé étudier plus longtemps, comme l’ont fait mes parents qui avaient des diplômes d'agriculteur et de sage-femme. Cela n'a pas malheureusement pas été possible pour des raisons personnelles. Si je devais recommencer, j'opterais pour des études de coiffure ou de pédicure... En tout cas, quelque chose qui serait axé sur le soin apporté aux gens. »

Que pensiez-vous de votre salaire ?

« Ma rémunération m’a permis de survivre parce que j'étais mariée et que mon mari travaillait jusqu'à ce qu'il tombe malade, même s’il ne gagnait pas des sommes mirobolantes. Si j’avais été célibataire, cela aurait été beaucoup plus difficile. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Où part la majorité de votre pension ?

« Dans la nourriture et les dépenses classiques telles que le téléphone, Internet, le gaz et l'électricité. Cette somme a considérablement augmenté ces derniers temps avec l’augmentation du prix de l’énergie ! »

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« Dans des choses chères comme le dernier smartphone, de longs trajets, une voiture... D’ailleurs je n’ai même pas de permis de conduire (rires). »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J'aime sortir dîner au restaurant et apprécie beaucoup m'asseoir à une terrasse en été. Les plaisirs simples de la vie. Ma fille trouve que je dépense aussi beaucoup d'argent dans les livres de mots croisés et de Sudoku (rires). »

EXTRA : Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

« Je donnerais une bonne partie de mes gains à ma fille et à mes petits-enfants, je soutiendrais un projet écologique et je me ferais plaisir en allant plus souvent manger au restaurant. »

Extra : 5 conseils pour économiser et profiter de la vie

(bb/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.




 
10 octobre 2022
Jobs recommandés

Quel est la pension d’une aide-ménagère et cuisinière ?

Nous avons demandé à une ancienne aide-ménagère et cuisinière de 74 ans en quoi consistait son quotidien et quel était le montant de sa pension ?

En quoi consistait votre travail ?

« Dès l'âge de 14 ans, j'ai commencé à travailler comme vendeuse dans une boulangerie, et ce pendant plusieurs années. L'enseignement n'était obligatoire que jusqu’à 14 ans à l'époque (1962). Après cela, j'ai occupé divers emplois comme ouvrière, notamment dans une entreprise de télécommunications et chez un fabricant bien connu de feuilles de cigarettes qui produisait également des cigarettes et des chewing-gums. Je suis aussi passée par une crèche ainsi que dans une entreprise privée pour y faire le ménage. »

À la recherche d'un emploi d’aide-ménagère ? Ces employeurs recherchent des personnes... comme vous !

« J'ai travaillé le plus longtemps comme aide- ménagère dans une maison de retraite. Pendant des années, je ne travaillais que le soir et mon mari restait à la maison pour s'occuper de notre fille. Je pouvais ainsi passer du temps avec elle pendant la journée. Enfin, je me suis retrouvée à Anvers, où j'ai travaillé comme cuisinière dans une crèche. »

Préférez-vous travailler comme cuisinier(-ère) ? Consultez nos postes vacants dans votre région...

Comment vous êtes-vous retrouvé dans ce secteur ?

« Pour l’entreprise de télécommunications, j'ai bénéficié d'un coup de pouce de mon père qui y travaillait également. J'ai accepté ce travail avec entrain car mon mari était malade depuis longtemps et je devais ramener de quoi subsister. On m’a beaucoup respectée, en plus de m’offrir des beaux cadeaux de fin d'année ainsi qu’une prime. Cela tombait à pic à ce moment-là. »

Aimiez-vous vos différents emplois ?

« Je dirais que oui… Quand je nettoyais et cuisinais à Anvers, je ne le faisais jamais contre mon gré. J'aurais aimé étudier plus longtemps, comme l’ont fait mes parents qui avaient des diplômes d'agriculteur et de sage-femme. Cela n'a pas malheureusement pas été possible pour des raisons personnelles. Si je devais recommencer, j'opterais pour des études de coiffure ou de pédicure... En tout cas, quelque chose qui serait axé sur le soin apporté aux gens. »

Que pensiez-vous de votre salaire ?

« Ma rémunération m’a permis de survivre parce que j'étais mariée et que mon mari travaillait jusqu'à ce qu'il tombe malade, même s’il ne gagnait pas des sommes mirobolantes. Si j’avais été célibataire, cela aurait été beaucoup plus difficile. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Où part la majorité de votre pension ?

« Dans la nourriture et les dépenses classiques telles que le téléphone, Internet, le gaz et l'électricité. Cette somme a considérablement augmenté ces derniers temps avec l’augmentation du prix de l’énergie ! »

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« Dans des choses chères comme le dernier smartphone, de longs trajets, une voiture... D’ailleurs je n’ai même pas de permis de conduire (rires). »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J'aime sortir dîner au restaurant et apprécie beaucoup m'asseoir à une terrasse en été. Les plaisirs simples de la vie. Ma fille trouve que je dépense aussi beaucoup d'argent dans les livres de mots croisés et de Sudoku (rires). »

EXTRA : Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

« Je donnerais une bonne partie de mes gains à ma fille et à mes petits-enfants, je soutiendrais un projet écologique et je me ferais plaisir en allant plus souvent manger au restaurant. »

Extra : 5 conseils pour économiser et profiter de la vie

(bb/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.




 
10 octobre 2022
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé
D'autres ont également regardé