Nouveauté : le leasing vélo

À l'heure actuelle, avec toutes les inquiétudes que suscitent les voitures de société, il est temps de vous présenter le dernier succès en date : le leasing vélo... Selon les sociétés spécialisées en la matière, la demande pour ce type de service ne fait qu’augmenter.

4 juin 2019

Partager

Aux heures de pointe, 65% du trafic est dû aux trajets domicile-lieu de travail. Les employeurs recherchent de plus en plus de mesures pour promouvoir la mobilité durable. Depuis 2005, le nombre de cyclistes augmente chaque année de manière constante. En revanche, il a subi une hausse non négligeable ces trois dernières années.

Pour les employés qui souhaitent de temps en temps se dégourdir les jambes, le 'vélo de location' semble être une option attrayante.

Un business en pleine croissance

Selon KBC Autolease, la location de vélos est devenue un business à part entière. Il se dit même qu’il y aurait à présent autant de vélos que de voitures sur les routes. Kristof Huysecom ; employé chez KBC Autolease s'appuie sur les chiffres suivants : "En mars, il y avait environ 1.000 vélos de leasing sur le routes, les chiffres sont montés à 1.500 pour le mois d’avril, la fin de l’année s’annonce prometteuse."

Les employés d'ALD Automotive sont également surpris par le succès de la location de bicyclettes. "2018 a vraiment été l'année du boom du vélo en location", rapporte Ann Larosse d'ALD à link2fleet.be. "Au début, nous ne proposions la location de bicyclettes qu’à nos clients existants. Actuellement, nous gérons quelque 3.000 vélos en leasing."

Assistance dépannage par VAB

VAB constate également que la location de vélos gagne en popularité. Il y a quelques années, l’entreprise a commencé à offrir une assistance routière aux cyclistes. À l'origine, le service n'était accessible qu'aux particuliers mais les entreprises peuvent désormais aussi l'utiliser.

Les employés de VAB ont reçu une formation supplémentaire et disposent non seulement de matériel pour réparer les voitures, mais aussi les vélos. VAB s'attend donc à ce que le marché de la location de bicyclettes continue à se développer pendant longtemps.

Succès assuré

Il n'est pas étonnant que les vélos de leasing soient bien placés sur le marché car ils sont avantageux sur le plan fiscal pour les employés et les employeurs. En effet, le travailleur bénéficie d'une exonération fiscale de l'avantage en nature (ATN) pour un vélo d'entreprise utilisé pour les trajets quotidiens. Cet avantage, calculé sur base de la valeur réelle du vélo d’entreprise, s’applique même lorsque le vélo est utilisé avec une voiture de société. De plus, cela s’applique pour tous les types de vélos : de ville, de course ou encore les speed pédélec. Par contre, si vous utilisez le vélo uniquement à des fins privées, l’ATN sera facturé.

Un deuxième avantage est que les vélos d’entreprise ne sont pas soumis aux cotisations sociales et ne sont plus considérés comme un avantage salarial pour les trajets quotidiens. Si vous utilisez uniquement le vélo à titre privé, il s'agit à nouveau d'un avantage extralégal. Le vélo de location est une bonne chose pour les employeurs. Tous les coûts qui y sont associés (emplacements ou frais d’entretien et de réparation) sont déductibles à 120%. Ceci bien évidemment à condition que le vélo soit au minimum utilisé pour les trajets quotidiens. A partir de 2020, ce pourcentage tombera à 100%.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, L’allocation vélo risque de vous faire changer d’avis. Pour chaque kilomètre parcouru en vélo, votre employeur peut vous verser une indemnité kilométrique. Les taxes et cotisations de sécurité sociale ne s'appliquent pas non plus ici si le remboursement est de maximum 24 cents par kilomètre parcouru (taux valable pour l’année 2019).

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?