Jobs d'avenir Précédent

1 de 251

Suivant

Job d'avenir : technicien vélo

Le vélo a le vent en poupe. Il en est de même pour les métiers de revendeurs et réparateurs de vélos. Siebe Ceurens (19 ans) de Halle est l’un d’entre eux. "Les trois quarts des vélos vendus sont électriques mais les réparations les plus courantes restent les mêmes", explique-t-il. Siebe Ceurens compte également un grand nombre de personnes utilisant le leasing vélo parmi ses clients.

26 novembre 2019

Partager

Quiconque se renseigne sur des formations de technicien vélo ou un poste de revendeur spécialisé dans le secteur de la bicyclette constatera par exemple que les organismes (tels Syntra) proposant des formations sont souvent complets ou bien remplis.

Siebe Ceurens est l’un des plus jeunes techniciens vélo indépendants de la province du Brabant flamand. Cet entrepreneur de dix-neuf ans a ouvert son commerce de vélos il y a peu dans le centre de Halle sous le nom de 'Parvelo', ce qui signifie 'randonnée cycliste' dans le dialecte de sa ville d’origine.

Le poste de technicien vélo semble être un métier d'avenir. Le cyclisme est très populaire, que ce soit pendant la semaine ou le week-end. 15% des Flamands se rendent régulièrement au travail à vélo, soit deux fois plus qu'il y a cinq ans. De plus en plus d’entreprises proposent une formule de leasing vélo à leurs employés. Quiconque se renseigne sur des formations de technicien vélo ou un poste de revendeur spécialisé dans le secteur de la bicyclette constatera par exemple que les organismes (tels Syntra) proposant des formations sont souvent complets ou bien remplis.

Leasing

N'est-il pas excitant de lancer son propre magasin de vélos à 19 ans ? "Bien sûr", répond Siebe. "Les vélos n’ont plus aucun secret pour moi sur le plan technique. En revanche, j’ai découvert le contact avec les clients lorsque je devais par exemple leur expliquer quel type de vélo choisir."

Son entreprise est principalement active dans le secteur privé mais il a tout de même décroché des contrats avec deux sociétés de leasing, dont KBC. "Pour les revendeurs de vélos et les techniciens, le marché des entreprises de leasing prend de l’importance. C'est un marché intéressant. Pour le moment, le consommateur normal reste ma cible la plus importante. Viennent ensuite les clients en leasing."

Siebe Ceurens a obtenu son diplôme de réparateur de vélos et de cyclomoteurs à l'Institut Don Bosco de Halle. "J'ai aussi beaucoup appris de mon père, dont l’activité complémentaire était de redonner vie à des vélos. Je l’aidais après l'école mais les rôles se sont désormais inversés. Quand il y a beaucoup de monde, dans mon magasin, mon père me donne volontiers un coup de main", poursuit Siebe Ceurens qui avoue ne pas être spécialement passionné par le cyclisme.

Développement des modèles électriques

L'entreprise de Siebe Ceurens illustre parfaitement l’offre actuelle en matière de vélos. Il vend et répare des vélos pour hommes et femmes, des vélos pliants, des vélos tout terrain et des vélos de ville. Les variantes électriques sont particulièrement populaires. Au jour d’aujourd’hui, les trois quarts des vélos vendus par Siebe sont électriques. "Le vélo électrique a également évolué d’un point de vue technique ces dernières années. Au départ, ils n’étaient pas faciles à trouver puis des modèles bon marché sont apparus. De nos jours, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets."

En revanche, les réparations les plus courantes sont toujours les mêmes. "Ce sont principalement des pneus crevés ou des problèmes de freins. Certains vélos électriques ressemblent davantage à des cyclomoteurs en termes d'utilisation. Pour les versions atteignant une vitesse de plus de 25 km/h, un casque et une plaque d'immatriculation sont nécessaires. En termes d’entretien, mis à part le moteur électrique et l'écran, il n'y a pas beaucoup de différence entre un vélo électrique et un vélo ordinaire."

Dilemme

Enfin, voici le dilemme typique du technicien vélo : répare-t-il également des vélos achetés auprès des grandes chaînes - et donc pas chez des revendeurs ? Pouvez-vous par exemple vous rendre chez Siebe avec votre vélo électrique acheté en grande surface ou refusera-t-il de vous servir ?

"La plupart des techniciens de vélo refusent de le faire", admet-il. "En ce qui me concerne, je veux bien les réparer, à l'exception des composants électroniques qui sont très spécifiques et généralement irréparables."

(eh/ll/wv)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?