Maladie
Précédent

1 de 61

Suivant

Allez-vous vous faire vacciner contre la grippe ?

De nombreux travailleurs prévoient de se faire vacciner contre la grippe. Ils se tournent principalement vers leur employeur à ce sujet .

Alors que 30% de tous les employés se sont fait vacciner l'an dernier, 39% d'entre eux envisagent de le faire cette année. Soit presque un tiers de plus. Tels sont les résultats ressortant d'une enquête menée par Mensura, un service externe de prévention et de protection au travail, auprès de 1.045 Belges actifs sur le marché de l’emploi. "Pendant la crise du Covid-19, la sensibilisation aux virus et au besoin de protection s'est accrue. Ce changement de comportement se reflète désormais aussi dans l'attitude à l'égard des vaccinations contre la grippe", déclare Gretel Schrijvers, directeur général de Mensura.

Une augmentation des intentions de vaccination de 30 à 39% n'est-elle pas relativement limitée, sachant que des experts travaillent depuis des mois sur un vaccin contre le coronavirus ? Les auteurs suggèrent que cette intention peut certainement encore grandir. "Le nombre de personnes envisageant un vaccin contre la grippe pourrait augmenter si l’épidémie de coronavirus connaît une seconde vague dans notre pays."

Selon Gretel Schrijvers, l'intérêt accru attendu pour la vaccination antigrippale est un bon début mais il reste crucial de protéger les groupes à risque (tels que les personnes de plus de 50 ans, les personnes souffrant de maladies chroniques, les femmes enceintes, les colocataires et le personnel de santé). Il faut aussi que celles et ceux qui entrent en contact avec des patients à risques cette année se fassent vacciner. "La grippe peut survenir simultanément avec le coronavirus, ce qui rend soudainement les groupes sans risque encore plus vulnérables."

Rôle de l'employeur

L'enquête montre que les vaccinations antigrippales sont avant tout considérées comme une injection pour se protéger soi-même, et pas nécessairement de l'environnement. L'employeur joue un rôle non négligeable à ce niveau : selon l'étude, six salariés sur dix demandent à leur employeur s’il propose un vaccin contre la grippe. L’année passée, près de sept vaccinations sur dix contre la grippe ont été effectuées par le biais de l'employeur.

Enfin, la question classique reste la suivante : un tel vaccin aide-t-il vraiment ? Selon Mensura, la grippe envoie chaque année une moyenne de 500.000 personnes au fond de leur lit. Grâce au vaccin, le risque de contracter la maladie diminue de 70 à 90%.

(wv/eh)


31 juillet 2020
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé